21 novembre 2018
Critiques

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance : Quand l’écriture devient punchlines

"3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance" est, sans nul doute, une œuvre forte qui a su séduire le public et la critique. Un grand gagnant des Golden Globes qui répand son talent en France.

Et son talent, il le doit à l'écriture de Martin McDonagh qui est également le réalisateur. Le soin apporté aux dialogues frôle la perfection. Le film est une suite de punchlines toutes plus marquantes les unes que les autres. Tantôt drôles, tantôt sérieuses. Martin McDonagh jongle constamment avec aisance entre lesvdifférents registres :  humour, drame, revenge movie, thriller, etc. Le traitement des personnages renforce l'implication du spectateur. Celui-ci est complexe à l'image des leçons que la vie peut nous apporter.

L'immersion est également accentuée par le travail du directeur de la photographie qui a réalisé un travail intéressant dans cette petite ville américaine. Les lieux sont peu nombreux, mais riches en sens, en fonction de leur placement ou de leur temps d'apparition à l'écran. La musique participe de même à cette aventure avec une touche de country qui renforce l'émotion transmise dans certaines des scènes.

Le seul bémol réside dans la modestie de la réalisation. Celle-ci est uniquement au service du scénario (excellent, je le rappelle). Il y a bien une ou deux idées de mise en scène çà et là. Toutefois, par la suite, l'inventivité s'efface au profit d'une structure champ/contre champ somme toute classique. Par moment, quelques plans durent pour saisir l'action ou l'émotion de certains personnages avec une caméra à l'épaule nous rapprochant au plus près des protagonistes, mais rien de bien transcendant. Le long-métrage n'en reste pas moins très marquant et s'avère incontournable en ce début d'année. 

Pour finir, il faut saluer le talent de Sam Rockwell, sous-exploité la plupart du temps, et qui sait pourtant tout jouer. Le voir prochainement dans "Mute" sur Netflix, dans le rôle de Duncan Jones, s'annonce déjà comme un petit plaisir.

Auteur :Arnaud Couture
Tous nos contenus sur "3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance" Toutes les critiques de "Arnaud Couture"