19 novembre 2018
Critiques

Avengers: Infinity War : En un claquement de doigts

Avengers 3 était attendu depuis des années car la menace de Thanos planait lourdement et parce que ce film marque un tournant dans l'univers Marvel en amorçant la quatrième phase. Ce sont les frères Russo qui sont au commande pour cet opus qui avaient précédemment réalisé les Captain America : Le Soldat de l'hiver et Civil War.

Depuis 10 ans, Marvel construit son univers de super-héros, tantôt autour d'un unique personnage, tantôt autour des Avengers. Depuis toutes ces années, bien que certains films sortent clairement du lot, Marvel signe globalement des long-métrages divertissants, toujours cocasses, sans réel impact sur les super-héros, avec des fins similaires et rebondissements attendus. C'était en somme le bon cocktail avec quelques ingrédients différents, mais la même recette au final. 10 ans plus tard, le studio réalise l'un des films de super-héros les plus épiques qui soient, émotionnellement éreintant, et un scénario en béton qui laisse pantois. Un virage à 180° qu'on ne peut que saluer !

Avengers 3, c'est avant tout le rassemblement de l'ensemble des super-héros qui constituaient l'univers de la franchise, aussi bien ceux sur Terre que les Gardiens de la Galaxie. Et même les moins fans ne peuvent s'empêcher de ressentir un petit frisson avant de rentrer dans la salle. D'ailleurs la rencontre entre ces derniers offre une des scènes les plus réjouissantes du film. Mais que serait Infinity War sans le plus charismatique des antagonistes, en la personne de Thanos. Jusqu'ici la plupart des méchants ne présentaient pas vraiment d'intérêt dans le sens où ils n'avaient aucune ambition intéressante, hormis celle d'être rongée par la volonté de détruire. Thanos, quant à lui, sous couvert d'un mal titanesque, est habité par un sens de l'honneur, une mélancolie douloureuse et de profondes motivations défendues par des arguments, sinon louables, au moins discutables.

Et ce final...absolument magistral. Inattendu. Bien amené et mené, à tel point qu'on ne comprend pas tout de suite ce qu'il se trame. Les réalisateurs n'hésitent pas à déconstruire le mythe du super-héros, laissant des personnages brisés, dévoilant toutes leurs failles.

Malgré ses 2h36, le temps passe à la vitesse de l'éclair grâce à une maîtrise du rythme, entre scènes d'action spectaculaires, passages hilarants et d'autres si intenses et durs qu'il s'y dépeint un sinistre inhabituel dans la franchise. Et c'est sans compter des effets spéciaux époustouflants et des incrustations parfaites.

Avengers 3 : Infinity War marque un tournant radical. Une claque, que dis-je, un coup de poing !
Auteur :Lucile Tallon
Tous nos contenus sur "Avengers: Infinity War" Toutes les critiques de "Lucile Tallon"