16 décembre 2018
Critiques

Diamantino : Un remède à la morosité

Critique du film Diamantino

par Victor Van de Kadsye

S'il n'a pas réussi à marquer un penalty décisif pour son équipe nationale, Diamantino aura su remporter notre cœur grâce à sa quête candide pour un monde meilleur. Remarqué à la Semaine de la Critique au dernier Festival de Cannes, ce conte des temps modernes acidulé est ce que l'on a pu voir de plus barré cette année.

Capitaine de l'équipe nationale du Portugal, Diamantino attire toutes les attentions. Celle d'un pays tout entier, souhaitant voir son équipe nationale triompher en Russie à la finale. Celle de ses sœurs jumelles diaboliques, volant tout son argent. Mais aussi celle de l'extrême-droite qui souhaite utiliser sa notoriété pour des spots de propagandes en faveur d'une sortie de l'Union Européenne. Enfin celle de deux agents enquêtant sur des éventuels paradis fiscaux dont il profiterait.

Impossible ici de ne pas y voir des rapports avec l'actualité et les personnalités qui la marquent. "Diamantino" est donc une évidente parabole invraisemblable de notre société. Toutefois, ce qui suscite l'attention du spectateur, à son tour, c'est la candeur féerique qui entoure le personnage principal.

Transmettant des pensées par voix-off, la naïveté de ce héros (qui dribble le ballon tout en hallucinant des shi-tzus géants sur le terrain) donne un regard touchant sur un monde où tout va mal. Et c'est en cela que le film de Gabriel Abrantes et de Daniel Schmidt est une réussite. Son esthétique, kitsch à souhait, contribue à une vue générale candide sur le monde, sans jamais vouloir démoraliser.

Soyez prêts à supporter Diamantino dans les salles ! Cette fable décalée est un parfait remède à la morosité ambiante. A la fois attachant et grinçant, on est pas prêt d'oublier cette histoire et son univers graphique étonnant.

Tous nos contenus sur "Diamantino"
Toutes les critiques de "Victor Van de Kadsye"

ça peut vous interesser

Une affaire de famille : Les bonnes intentions

Rédaction

Les Aventuriers des Salles Obscures : 08 décembre 2018

Rédaction

Ils seront à la radio le 08 décembre !

Rédaction