18 décembre 2018
Critiques

Larguées : Ceci est une bonne comédie française

Force est de constater qu'en France, la comédie a une place de choix tant elle pullule sur nos écrans. Des comédies souvent légères, voire volatiles, au point d'en être futiles et simplement gênantes, lorsqu'elles ne sont pas en plus gavées de clichés. Bien que 2018 soit assez clémente jusqu'ici, avec de belles surprises comme "Ami-Ami" de Victor Saint Macary, la même question se pose à chaque sortie : le déplacement en vaut-il la peine ?

"Larguées" marque la nouvelle collaboration entre Camille Cottin et Eloïse Lang après "Connasse", dans un rôle cette fois plus empathique et généreux où Camille Cottin et sa sœur, interprétée par l'excellente Camille Chamoux, tentent de redonner à leur mère le goût pour la vie. Pour se faire, direction La Réunion, dans un club de vacances.

On ne s'attardera pas sur le scénario, classique et suffisant pour mettre en avant l'éclatant casting, symbiose magnifique où le plus petit rôle apporte sa mimique et nous régale. On se délecte des répliques piquantes constantes entre les deux sœurs et de Miou-Miou, en mère dépressive en manque d'aventure. Un trio féminin donc, dirigé par une femme mais qui n'en fait pas pour autant un film féministe, simplement un film où les rôles féminins ne sont pas des clichés grotesques et vains vus cent fois au cinéma.

Avant tout, "Larguées" est fait pour divertir son public et c'est en soit très réussi. Le fait que le film mette en avant trois femmes aux caractères forts sert le récit et apporte une vraie plus-value. Il paraît nécessaire d'appuyer sur ce point tant la perspective que le film, qui n'est pas encore sorti, soit trop vite classé en vulgaire « film pour filles ».

Eloïse Lang nous offre un « feel good movie » honnête, drôle et sans prétention. Elle parvient à maintenir un rythme élevé et durable d'humour grâce aux nombreux effets comiques, gardant le spectateur en éveil, sourire aux lèvres. Tant de qualités pour une comédie française, ce n'est pas si fréquent. Alors mesdames ET messieurs, précipitez-vous ensemble pour le découvrir, le 18 avril.
Auteur :Hubert Wiart
Tous nos contenus sur "Larguées" Toutes les critiques de "Hubert Wiart"