21 novembre 2018
Archives Critiques

Le Goût des Autres : Critique n° 1

C'est l'histoire de personnages et de milieux qui n'auraient pas du se rencontrer, car on ne bouscule pas les cadres de références et les barrières culturelles sans faire d'histoires.

Heureux nous sommes de retrouver Agnès Jaoui après "Cuisine et Dépendances" et "Un Air de Famille". On oubliera sa dernière apparition à l'écran, c'est-à-dire "Une Femme d'Extérieur", et nous accueillons de préférence bras ouverts le dernier petit bijou de madame Jaoui. Elle n'en pas fini avec le genre humain. Par de petites scénettes utilisées comme des gros plans sur ce qu'on n'ose pas avouer en certaines circonstances, sur notre vulgarité des sentiments, accompagnés de petits silences ironiques, la réalisatrice nous montre que les hommes sont tels que Jacque Higelin les a décrits dans sa chanson "Tom Bobadilum" : des poulets dans le noir qui cherchent en tâtonnant une prise de courant pour se brancher quelque part...

Quant a son compagnon, Jean-Pierre Bacri, il se montre capable d'émouvoir autrement quand se la jouant son vieux blasé de la vie. Il campe ici un directeur d'entreprise marié à une femme au goût pour la décoration d'intérieur un peu douteux. Bacri allant au théâtre, contre son grée, tombe amoureux d'une actrice, puis d'un milieu artistique et, à la surprise de tous, le beauf se découvre du goût pour les belles œuvres. Et pourquoi les gens incultes n'auraient-ils pas de goût au fond ?

Bacri est accompagné par un garde du corps (Gérard Lanvin) et par un chauffeur (Alain Chabat) qui tournent tous deux autour d'une serveuse de café (Agnès Jaoui). Un trio qui, au fur et à mesure, va se révéler tout aussi impliqué dans le propos du film et surtout dans la prise de conscience du directeur d'usine devant sa star des planches.         

Je serai tenté de dire, au risque de me faire jeter des pierres, qu'avec "Le goût des autres" nous avons notre "Magnolia" français, et, n'en doutez surtout pas, Agnès Jaoui sait faire rire intelligemment, ce qui est bon à savoir puisque nous ne sommes malheureusement pas à l'abri d'un "Les Visiteurs 3"...         
Auteur :Denis Ounissi
Tous nos contenus sur "Le goût des autres" Toutes les critiques de "Denis Ounissi"