16 décembre 2018
Critiques

Logan : Une conclusion sensationelle

Ainsi se conclut le dernier chapitre de l'aventure Wolverine, se referma le livre de l'épopée de James Howlett, alias Logan, alias mutant n°9601, et il faut bien le dire alias Hugh Jackman, l'acteur qui lui aura donné à la fois la vie mais aussi une véritable identité. En dépit des adaptations précédentes quelques peu catastrophiques du plus célèbre mutant, Hollywood se sera donc décidé à conclure le cycle Wolverine et ce, en y mettant des moyens plus qu'adaptés.

Pour finir cette saga, James Mangold s'est donc tourné vers un aspect totalement inédit chez les X-men à savoir une forme hybride entre le road movie et le style apocalyptico-western ; aspect très logique en fin de compte pour ce personnage si complexe qu'est Wolverine. Cette réalisation très singulière s'accompagne également d'un travail visuel impeccable, oscillant entre des scènes d'action prenantes et parfaitement rythmées, et des longs plans magistraux des déserts américains, qui en seraient presque prêts à contempler en silence les chevauchées endiablées des John Wayne ou autre. 

Par ailleurs, "Logan" amène cette fois ci une véritable nouveauté dans le développement du film par rapport aux opus précédents. En effet, en insérant avec brio le personnage d'X-23, Logan arrive à imposer une relation totalement originale, balançant entre l'émotion intense qu'elle caractérise et une utilisation qui ravira tous les aficionados de la saga. 

Quant au cas d'Hugh Jackman, rien d'objectif à ajouter. Mais que pourrait-on avoir à ajouter à propos d'une performance si magistrale et qui restera autant inégalable qu'inégalée. On observera tout de même une réelle avancée dans son développement avec un personnage bien plus friable qu'auparavant mais également bien plus appréciable.

Bien que largement inégal quant à son histoire et son déroulement, Logan se révèle être un magnifique chef-d'œuvre à bien des niveaux et apportant une conclusion sensationnelle vis-à-vis d'une saga qui le méritant depuis le premier jour. En grande partie soutenu par ses acteurs phénoménaux, notamment Patrick Stewart et la réinvention de son personnage, et ses scènes d'actions ahurissantes, "Logan" se décale du style X-men autant sur le fond que sur la forme et signe avec joie une réussite pour l'univers Marvel qui dépasse enfin ses schémas habituels. Préparez vos larmes et souhaitons à Hugh Jackman un long repos, lui qui pourra enfin dormir sur ses deux oreilles.
Auteur :Grégoire Deux
Tous nos contenus sur "Logan" Toutes les critiques de "Grégoire Deux"