15 décembre 2018
Critiques

Mother ! : Une muse sous influence

Trois ans après "Noé", Darren Aronofsky revient avec le très mystérieux "Mother !", dans lequel un couple, vivant reclus au milieu de nul part, va voir son quotidien bouleversé à l'arrivée d'étrangers. L'œuvre, couvée jusqu'à sa sortie, est une prouesse en soi - à l'heure où les fuites sont presque systématiques sur les réseaux sociaux - mais surtout un élément primordial pour découvrir une œuvre qui ne laissera personne de marbre.

Si les thèmes de la féminité et de la création, déjà abordés dans "Black Swan", sont à nouveau présents dans "Mother !", la comparaison s'arrêtera là tant la proposition d'Aronofsky semble cette fois-ci plus radicale, plus personnelle, laissant libre court à sa folie. C'est cette folie qui envenime les personnages et l'intrigue au point qu'elle en atteigne son paroxysme. Dès lors, il sera difficile d'en révéler plus, sans dévoiler l'effet de surprise.

Cependant, dès le premier plan et jusqu'au générique de fin, on passera par tous les états, du merveilleux au stupéfiant, du sublime à l'obscène et c'est probablement la grande force d'Aronofsky, cette maestria de la mise en scène, avec Jennifer Lawrence au cœur. 

Ainsi, "Mother !" est une expérience unique, un roller coaster émotionnel qui, d'un spectateur à un autre l'emportera ou l'indignera. Une chose est sûre, dans une époque où le cinéma conformiste américain est roi, Darren Aronofsky nous offre un instant singulier dont vous ne sortirez pas indifférent.
Auteur :Hubert Wiart
Tous nos contenus sur "Mother !" Toutes les critiques de "Hubert Wiart"