21 novembre 2018
Interviews

Rencontre avec Paul Lefèvre et Antoine Gouy pour A Love You

Incarnant des personnages comiques dans "A Love You", Paul Lefèvre et Antoine Gouy n'ont pas manqué d'humour et d'autodérision pendant leur rencontre avec les journalistes. Humour qui dissimulait peut-être une petite inquiétude chez ces deux cinéastes aussi complices que dans le film.





Genèse du film

"A Love You" est d'abord un court-métrage que Lefèvre a voulu développer avec la même histoire originale; deux amis qui partent à Avignon pour que l'un deux retrouve la fille de ses rêves. Il a fallu deux ans pour l'écriture du long-métrage, le réalisateur voulait prendre son temps. La totalité du projet avec le montage s'est étalée sur trois ans. Ainsi, peu de scènes ont été coupées puisque ce travail a été fait au préalable, en amont de l'écriture, pour des raisons de budget surtout. Quelques répliques uniquement on été coupées au montage final.

Pour ces mêmes raisons de budget, ce qui a manqué au film tourné en 25 jours, est surtout le temps; le temps de "se marrer", de reprendre une scène le lendemain, d'improviser. "Le temps est la richesse d'un film" explique le réalisateur. Y aura-t-il une suite au film? L'envie est là, en tout cas, affirme Antoine Gouy.

Pour ce qui est de la source d'inspiration, les deux cinéastes ont hésité face à la question: Leconte ou Veber ? avant de conclure que ces deux réalisateurs les ont tous deux inspirés. "Le tandem de potes", comme celui dans "Marche à l'ombre" de Michel Blanc, a été la principale source du film.


Personnages et acteurs

Paul Lefèvre explique, qu'en écrivant le scénario, il "allait vers Fred naturellement". Il n'aurait pas pu incarner Manu, et Antoine Gouy affirme qu'il n'aurait pas pu jouer le rôle de Fred. Gouy était, en effet, plus inspiré par Manu et a trouvé un "vrai plaisir à dire les mots de Paul qui a un vrai style" ajoute-t-il.

Quant à leur rencontre, c'est Fanny Valette (Juliette dans le film) qui a proposé au réalisateur de rencontrer Antoine Gouy pour le rôle de Manu, après de nombreux castings infructueux. Malgré les 45 minutes de retard de Gouy le jour du casting, plaisante le réalisateur, la complicité entre les deux artistes a été évidente.

Pour ce qui est du rôle de vagabond qu'incarne Dominique Pinon, Paul Lefèvre raconte sa surprise quant à la réponse positive et spontanée de l'acteur qui a permis de donner un côté mélancolique au personnage.





Amour, amitié et destin

Antoine interprète son personnage comme un adolescent amoureux de l'amour. Il veut retrouver la femme qui l'a bouleversé dans la nuit. Manu est moteur de cette aventure, et c'est ainsi dans le mouvement que les personnages vont vivre des péripéties bouleversantes, même si cette aventure n'aboutit pas à l'objectif de départ. Quant à Fred, Lefèvre explique que son personnage  n'a pas ce côté romantique assumé, ni la sensibilité fleur bleue de Manu, qu'il trouve parfois irréaliste. Mais peu importe la raison invraisemblable de ce périple car ce qui compte est l'aventure qui a été provoquée par le romantisme de Manu, une aventure qui a transformé les choses.

La voiture bleue qu'on aperçoit tout au long du film et qui passe sur la route en parallèle de l'aventure de Fred et de Manu, est un clin d'oeil à l'imprévisibilité du destin. Elle fait le même chemin que les deux jeunes étudiants mais les péripéties sont différentes. Antoine Gouy rebondit sur les propos du réalisateur et ajoute que les deux jeunes personnages avaient besoin de tenter l'aventure même si le but du voyage se trouve changé. Au lieu de rencontrer la fille en question, le destin va les mener tous les deux à des rencontres imprévues.

"A Love You" est ainsi aussi une histoire de hasard et de destin. Le réalisateur trouve que vouloir parler du destin est un fait "générationnel". Le décalage que ces deux amis de l'ère des nouvelles technologies subissent, privés de téléphone et d'Internet, est nécessaire pour l'évolution de l'aventure. Ceci permet au duo d'être plus authentique, essentiellement cinématographique, pour évoquer le présent à travers une certaine nostalgie. Le réalisateur ajoute qu'il s'agit de quelque chose de personnel, qui le touche, qui lui permet de parler de sentiments sans vraiment l'assumer, à travers l'humour pour créer une balance. C'est une thématique qui habite aussi l'acteur Antoine Gouy, une sorte d'obsession par rapport au destin qui nous attend.





Destin, amour, amitié et humour, tels sont les mots-clés utilisés par Paul Lefèvre et Antoine Gouy, venus partager leurs émotions et inspirations, pour présenter leur film "A Love You".


Karen Ghantous