13 décembre 2018

Gérard Depardieu

Gérard Depardieu
Nationalité : FrançaisMétier : Acteur, RéalisateurDernier film : CarboneCrédits photographiques : EuropaCorp Distribution



Issu d'un milieu modeste (son père est tôlier-formeur), Gérard Depardieu grandit au milieu de cinq frères et soeurs. Après une adolescence difficile, qui le voit flirter avec la délinquance, il se découvre une passion pour le théatre lors d'un voyage à Paris. Elève de Jean-Laurent Cochet, il fait ses premiers pas au cinéma en 1970 dans "Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques" de Michel Audiard.

Gérard Depardieu est révélé en 1974 par son rôle de gentil voyou en cavale dans "Les Valseuses", fable libertaire de Blier avec Patrick Dewaere et Miou-Miou. L'année suivante, le succès du thriller médical "Sept morts sur ordonnance" permet au comédien, jusqu'alors abonné aux rôles de loubards, de montrer l'étendue de son répertoire. Tournant avec de grands réalisateurs italiens ("1900" de Bertolucci en 1976, "La Dernière Femme" du provocateur Ferreri), Depardieu passe avec aisance de l'univers de Marguerite Duras ("Le Camion" en 1977) à celui de Zidi ("Inspecteur la Bavure" en 1980). En 1984, il s'essaye à la réalisation en adaptant Le Tartuffe de Molière, en faisant du personnage principal (qu'il interprète), un personnage austère, très différent de l'original.

Tout en poursuivant sa collaboration avec Blier, du grinçant Tenue de soirée à l'émouvant Trop belle pour toi en 1989, Gérard Depardieu devient le compagnon de route de plusieurs grands noms du cinéma d'auteur français : alter ego de Pialat, qui le fait tourner quatre fois, il obtient le Prix d'interprétation à Venise pour "Police" en 1985, et campe un abbé rongé par le doute dans "Sous le soleil de Satan". Cobaye de l'expérimentateur Resnais dans "Mon oncle d'Amérique", il trouve à la même époque des rôles d'amant passionné chez Truffaut, dans "Le Dernier Métro" (un succès commercial qui lui vaut un César en 1981) puis "La Femme d'à côté". Il s'illustre parallèlement dans la comédie en formant un tandem gagnant avec Pierre Richard dans les buddy movie à la française de Francis Veber ("La Chèvre" en 1981, "Les Compères" en 1983, et "Les Fugitifs" en 1986).

Après le succès du "Retour de Martin Guerre" en 1982, Gérard Depardieu incarnera plusieurs personnages historiques ou issus de classiques de la littérature française tels que "Jean de Florette" pour Berri ou Rodin dans "Camille Claudel". Il accomplit l'une de ses compositions les plus mémorables dans "Cyrano de Bergerac" (1990) de Rappeneau, rôle pour lequel il décroche un César, un prix à Cannes et une nomination à l'Oscar. S'autorisant quelques escapades américaines ("Christophe Colomb" de Ridley Scott) et s'offrant le luxe de tourner avec Godard ("Hélas pour moi"), il est également producteur à l'occasion ("Décroche les étoiles") et participe à la réalisation en 1999 avec "Un pont entre deux rives".

Dans les années 2000, l'insatiable Gérard Depardieu reste plus que jamais une figure centrale du 7ème art, à qui aucun territoire ne semble étranger : la comédie grand public ("Le Placard" et "Tais-toi !" de Veber, la série des "Astérix"), le polar ("36 Quai des Orfèvres" en 2004, "Mesrine - L'Instinct de mort" en 2008), le drame intimiste ("Aime ton père" avec son fils Guillaume), la fresque à gros budget ("Bon Voyage", "La Môme") ou même le cinéma d'animation (il prête sa voix au coq de "Chicken Run").

En dépit de la longévité de sa carrière, il parvient encore à surprendre critique et spectateurs, comme lorsqu'il joue un amoureux transi dans "Les Temps qui changent" de Téchiné, un humble artiste de baloche dans "Quand J'étais chanteur" (2006) ou un commissaire vulnérable ("Bellamy", 2009). Après avoir incarné différents seconds rôles dans des genres cinématographiques variés (truand de seconde zone aux côtés de François Cluzet dans "A l'origine", mafieux dans le Blockbuster de science fiction "Babylon A. D.", etc.), Gérard Depardieu revient au film historique, en interprétant Alexandre Dumas dans "L'Autre Dumas" en 2010, où il donne la réplique à Benoît Poelvoorde.

La même année, les deux acteurs se retrouvent à nouveau dans "Mammuth", un road movie mis en scène par Benoît Delépine et Gustave Kervern, dans lequel Gérard Depardieu joue un retraité entamant un périple avec sa moto pour récupérer l'intégralité de ses points retraite. Année faste et variée pour l'acteur, qui tourne pour la deuxième fois sous la direction de Jean Becker (après "Elisa" en 1995) dans "La Tête en friche", drame dans lequel il interprète un campagnard un peu simplet qui va se lier d'amitié avec une vieille dame (Gisèle Casadesus). Il joue ensuite pour François Ozon dans le film "Potiche", puis enfile deux ans plus tard pour la quatrième fois le costume du personnage d'Obélix avec "Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté". Toujours en 2012, il devient Ursus, un forain haut en couleurs recueillant Marc-André Grondin et Christa Theret pour les besoins de "L'Homme qui rit".

Tournant beaucoup, Gérard Depardieu alterne projets originaux indépendants ("Valley Of Love", "The End", "Tour De France") avec des films plus grand public ("Les Invincibles", "La Dream Team"). L'acteur incarne même un personnage fortement inspiré de Dominique Strauss-Kahn dans "Welcome to New York" d'Abel Ferrara et goûte aux joies du petit écran en se glissant dans la peau du maire de Marseille dans la série Netflix du même nom. Il se tourne ensuite vers un exercice qu'il connaît bien, l'interprétation d'une personnalité ayant réellement existé, en prêtant sa carrure à Staline dans le biopic "Le Divan de Staline" de Fanny Ardant, c'était le 11 janvier dernier. Après "Bonne Pomme", aux côtés de Catherine Deneuve, et "Un Beau Soleil Intérieur" avec Juliette Binoche, voici "Carbone" mis en scène par Olivier Marchal.


(Sources consultées : dossier de presse du film).
Filmographie :1965 - Christmas Carol (inachevé) (Agnès Varda)

1970 - Nausicaa (inédit) (Agnès Varda)

1972 - Nathalie Granger (Marguerite Duras)

1971 - Le cri du cormoran le soir au dessus des jonques (Michel Audiard)

1971 - Le tueur (Denis La Patellière)

1972 - Le Viager (Pierre Tchernia)

1971 - Un peu de soleil dans l'eau froide (Jacques Deray)

1972 - L'affaire Dominici (Aubert)

1972 - Au rendez vous de la mort joyeuse (J Buñuel)

1972 - La Scoumoune (José Giovanni)

1973 - Deux hommes dans la ville (José Giovanni)

1973 - Rude journée pour la reine (René Allio)

1973 - Les Gaspards (Pierre Tchernia)

1974 - Les Valseuses (Bertrand Blier)

1974 - Stavisky (Alain Resnais)

1973 - L'An 01 (Jean Rouch)

1972 - Nathalie Granger (Marguerite Duras)

1973 - La femme du Gange (Duras)

1974 - Vincent, François, Paul et les autres (Claude Sautet)

1974 - Pas si méchant que ça (Goretta)

1975 - 1900 (Bernardo Bertolucci)

1974 - Maîtresse (Barbet Schroeder)

1975 - Sept morts sur ordonnance (Jacques Rouffio)

1976 - La Dernière Femme (Marco Ferreri)

1975 - Je t'aime moi non plus (Serge Gainsbourg)

1976 - Barocco (André Téchiné)

1976 - René la canne (Girod)

1976 - Baxter, Vera Baxter (Marguerite Duras)

1977 - Le camion (Duras)

1977 - Dites-lui que je l'aime (Claude Miller)

1977 - La Nuit tous les chats sont gris (Gérard Zingg)

1977 - Préparez vos mouchoirs (Bertrand Blier)

1977 - Rêve de singe (Marco Ferreri)

1977 - Violanta (Daniel Schmid)

1978 - Le Sucre (Jacques Rouffio)

1978 - Les chiens (Alain Jessua)

1978 - Le Grand embouteillage (Luigi Comencini)

1978 - La femme gauchère (Handke)

1980 - Loulou (Maurice Pialat)

1979 - Rosy la bourrasque (Monicelli)

1979 - Buffet froid (Bertrand Blier)

1980 - Mon Oncle d'Amérique (Alain Resnais)

1980 - Le Dernier métro (François Truffaut)

1980 - Je vous aime (Claude Berri)

1980 - Inspecteur la bavure (Claude Zidi)

1981 - La femme d'à côté (François Truffaut)

1981 - La Chèvre (Francis Veber)

1981 - Le Retour de Martin Guerre (Daniel Vigne)

1982 - Le grand frère (Francis Girod)

1981 - Le Choix des armes (Alain Corneau)

1982 - Danton (Andrzej Wajda)

1983 - La lune dans le caniveau (Jean-Jacques Beineix)

1983 - Les compères (Francis Veber)

1983 - Fort Saganne (Alain Corneau)

1984 - Le tartuffe (Gérard Depardieu)

1984 - Rive droite, rive gauche (Philippe Labro)

1984 - Police (Maurice Pialat)

1985 - Une femme ou deux (Daniel Vigne)

1985 - Rue du départ (Tony Gatlif)

1986 - Jean de Florette (Claude Berri)

1985 - Tenue de soirée (Bertrand Blier)

1986 - Je hais les acteurs (Gérard Krawczyk)

1986 - Les Fugitifs (Francis Veber)

1987 - Sous le soleil de Satan (Maurice Pialat)

1988 - Drôle d'endroit pour une rencontre (François Dupeyron)

1987 - Camille Claudel (Bruno Nuytten)

1988 - Deux (Claude Zidi)

1989 - I Want to Go Home (Alain Resnais)

1989 - Trop belle pour toi (Bertrand Blier)

1990 - Cyrano de Bergerac (Jean-Paul Rappeneau)

1990 - Uranus (Claude Berri)

1990 - Green card (Peter Weir)

1991 - Mon père ce héros (Gérard Lauzier)

1990 - Merci la vie (Bertrand Blier)

1991 - Tous les matins du monde (Alain Corneau)

1992 - 1492 Christophe Colomb (Ridley Scott)

1992 - Patrick Dewaere (Esposito)

1992 - François Truffaut, portraits volés (Toubiana, Pascal)

1992 - Hélas pour moi (Jean-Luc Godard)

1993 - Germinal (Claude Berri)

1993 - Une pure formalité (Tornatore)

1993 - My father ce héros (Steve Miner)

1993 - Le Colonel Chabert (Yves Angelo)

1994 - La Machine (François Dupeyron)

1994 - Elisa (Jean Becker)

1995 - Les anges gardiens (Jean-Marie Poiré)

1994 - Les Cent et une nuits (Agnès Varda)

1995 - Le hussard sur le toit (Jean-Paul Rappeneau)

1995 - Le Garçu (Maurice Pialat)

1996 - Bogus (Norman Jewison)

1996 - Décroche les étoiles (Nick Cassavetes)

1995 - Les anges gardiens (Jean-Marie Poiré)

1996 - L'Agent secret (Christopher Hampton)

1996 - Hamlet (Kenneth Branagh)

1996 - Le plus beau métier du monde (Gérard Lauzier)

1997 - XXL (Ariel Zeitoun)

1997 - L'homme au masque de fer (Randall Wallace)

1997 - Mots d'amour (Mimmo Calopresti)

1998 - Bimboland (Ariel Zeitoun)

1998 - Astérix et Obélix contre César (Claude Zidi)

1998 - Un pont entre deux rives (Frédéric Auburtin)

1999 - Vatel (Roland Joffé)

2000 - Les Acteurs (Bertrand Blier)

1999 - Mirka (Rachid Ben Hadj)

2000 - Tutto l'amore che c'è (Sergio Rubini)

2000 - 102 dalmatiens (Kevin Lima)

2000 - Zavist bogov (Vladimir Menshov)

2000 - Le Placard (Francis Veber)

2000 - Vidocq (Pitof)

2000 - Concurrence déloyale (Ettore Scola)

2001 - Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (Alain Chabat)

2001 - CQ (Roman Coppola)

2001 - Streghe verso nord (Giovanni Veronesi)

2001 - Coeurs Inconnus (Edoardo Ponti)

2001 - Aime ton père (Jacob Berger)

2002 - Dina (Ole Bornedal)

2002 - City of Ghosts (Matt Dillon)

2001 - Blanche (Bernie Bonvoisin)

2002 - Wanted (Brad Mirman)

2002 - Le Pacte du Silence (Graham Guit)

2002 - Tais-toi ! (Francis Veber)

2003 - Bon Voyage (Jean-Paul Rappeneau)

2003 - Nathalie... (Anne Fontaine)

2003 - RRRrrrr !!! (Alain Chabat)

2003 - San Antonio (Frédéric Auburtin)

2004 - Boudu (Gérard Jugnot)

2004 - Nouvelle-France (Jean Beaudin)

2004 - Vacances sur ordonnance (Wayne Wang)

2004 - Je préfère qu'on reste amis... (Eric Toledano)

2004 - 36 quai des Orfèvres (Olivier Marchal)

2004 - Les Temps qui changent (André Téchiné)

2005 - Paris, je t'aime (Olivier Assayas, Frédéric Auburtin, Sylvain Chomet, Ethan Coen, Joel Coen, Wes Craven, Alfonso Cuarón, Gérard Depardieu, Christopher Doyle, Richard LaGravenese, Vincenzo Natali, Alexander Payne, Bruno Podalydès, Walter Salles, Oliver Schmitz, Nobuhiro Suw)

2005 - Michou d'Auber (Thomas Gilou)

2006 - Quand j'étais chanteur (Xavier Giannoli)

2007 - Astérix aux Jeux Olympiques (Frédéric Forestier)

2006 - La môme (Olivier Dahan)

2007 - Babylon A.D. (Mathieu Kassovitz)

2007 - Mesrine : L'instinct de mort (Jean-Francois Richet)

2007 - Bouquet final (Michel Delgado)

2007 - Hello goodbye (Graham Guit)

2007 - Les enfants de Timpelbach (Nicolas Bary)

2008 - Diamant 13 (Gilles Béat)

2008 - Bellamy (Claude Chabrol)

2008 - Coco (Gad Elmaleh)

2008 - A l'origine (Xavier Giannoli)

2009 - L'autre Dumas (Safy Nebbou)

2009 - Mammuth (Benoît Delépine)

2009 - La tête en friche (Jean Becker)

2009 - Potiche (François Ozon)

2010 - Je n'ai rien oublié (Bruno Chiche)

2011 - Glenn (Marc Goldstein)

2011 - Le Grand soir (Gustave Kervern)

2011 - Turf (Fabien Onteniente)

2012 - Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté (Laurent Tirard)

2012 - L'Odyssée de Pi (Ang Lee)

2012 - L'Homme qui rit (Jean-Pierre Améris)

2012 - La Marque des anges Miserere (Sylvain White)

2013 - Les Invincibles (Frédéric Berthe)

2013 - Cadences obstinées (Fanny Ardant)

2013 - United Passions La Légende du Football (Frédéric Auburtin)

2014 - Welcome to New York (Abel Ferrara)

2014 - The Valley of Love (Guillaume Nicloux)

2015 - The End (Guillaume Nicloux)

2016 - La Dream Team (Thomas Sorriaux)

2016 - Saint Amour (Benoît Delépine)

2016 - Tour de France (Rachid Djaïdani)

2017 - Le Divan de Staline (Fanny Ardant)

2017 - Bonne Pomme (Florence Quentin)

2017 - Un Beau Soleil Intérieur (Claire Denis)

2017 - Carbone (Olivier Marchal)
Tous nos contenus sur "Gérard Depardieu"