14 novembre 2018

Karin Viard

karin-viard
Nationalité : FrançaiseMétier : ActriceDernier film : Les ChatouillesCrédits photographiques : UGC Distribution


Née le 24 janvier 1966 à Rouen, Karin Viard a suivi les cours du Conservatoire de sa ville natale, puis, une fois débarquée à Paris, de l'Atelier Blanche Salant et de Véra Gregh. Depuis, elle alterne théâtre ("Le Tartuffe", "Nina, c'est autre chose", "La famille", "Les filles du néant ou le guignol de Dieu", "Inaccessibles amours"), productions télévisées ("Les gens ne sont pas forcément ignobles", "Urgence d'aimer", "L'auberge des noyers", etc.), courts et surtout longs métrages.

Karin semble s'illustrer depuis plusieurs années dans un registre de personnages de jeunes femmes délurées, gouailleuses, voire “grande gueule”. Volubile, charmeuse et toujours drôle, elle sait donner du relief à chacune de ses compositions. Esthéticienne rose bonbon dans "Tatie Danielle", maîtresse du boucher joué par Jean-Claude Dreyfus dans "Delicatessen", strip-teaseuse dans "La nage indienne", architecte bon teint dans "Adultère (mode d'emploi)", night-clubbeuse délurée dans "Fast" ou randonneuse râleuse dans "Les randonneurs", son registre ne cesse de s'élargir de film en film.

Dans "Je ne vois pas ce qu'on me trouve", elle perdait ainsi un peu de sa gouaille et de sa volubilité pour incarner un personnage plus mystérieux que d'habitude (l'attachée de presse d'un festival de province), mais retrouvait, en tenant le rôle vedette de "La nouvelle Eve" (film qui la fait connaître d'un plus large public), cette silhouette de jeune femme aventureuse et fragile à la fois...

Tournant sans arrêt depuis le début des années 90, elle sera de la parodie de sitcom "Mes amis" en “comédienne” nunuche, puis du biopic de George Sand signé Diane Kurys, "Les Enfants du Siècle". Elle tient en 1999 l'un de ses rôles les plus poignants, celui d'une jeune femme enceinte et atteinte d'un cancer, et qui devra donc lutter pour deux dans "Haut les cœurs !" de Sólveig Anspach. Elle remporte d'ailleurs le César de la Meilleure actrice pour le rôle.

Dans "La parenthèse enchantée" de Michel Spinosa, elle est Eve, dont le mariage avec Paul (Roschdy Zem) peine à s'accorder à la révolution des mœurs des années 70. Autre mariage autres fantômes, ceux d'"Un Jeu d'Enfants" de Laurent Tuel, où elle soupçonne ses enfants d'être possédés alors que son mari sombre dans la folie.

Vue en orthophoniste survoltée dans "Reines d'un Jour" de Marion Vernoux et en épouse d'un homme schizophrène dans "L'Emploi du Temps", Karin fût mariée à un loser aigri et radin (Denis Podalydès) mais qui fait tout pour s'en sortir, dans "Embrassez qui vous voudrez..." Louée pour son abattage ("France Boutique"), Karin Viard se révèle tout aussi convaincante lorsqu'elle incarne des personnages plus en retrait, comme ceux du "Rôle de ma Vie" et du "Couperet".

Fille dévouée dans "L'Enfer", mère déprimée dans "La Tête de Maman", cette anti-star enchaîne les projets, retrouvant ses vieux complices pour de nouvelles comédies de caractères ("Les Enfants" aux côtés de Gérard Lanvin et "Les Ambitieux" de Catherine Corsini) et tournant aussi sous la direction de deux acteurs-réalisateurs : Sam Karmann et Bernard Campan pour respectivement "La Vérité ou Presque" et "La Face Cachée".

En 2008, après "Paris" de Cédric Klapisch, elle a participé à la comédie "Les Randonneurs à Saint-Tropez" ainsi qu'à "Baby Blues". Pour 2009, une nouvelle comédie : "Le Code a changé" était au programme suivie du nouveau film des frères Larrieu : "Les Derniers Jours du Monde". Pour 2010, c'étaient "Les Invités de mon Père" et "Potiche". En 2011, elle était à l'affiche de la comédie signée Dany Boon : "Rien à déclarer".

Ont suvi une prestation de femme de ménage opposée à un trader joué par Gilles Lellouche dans "Ma Part du Gâteau", puis "Polisse". Devenue animatrice de radio dans "Parlez-moi de vous" de Pierre Pinaud, on l'a vue depuis dans "Lulu, Femme Nue", "L'amour est un crime parfait" et "Week-Ends". En juin était sorti sur les écrans "On a failli être amies".

Après l'énorme succès surprise de "La Famille Bélier" d'Eric Lartigau, la comédienne était notamment à l'affiche "Belles Familles" de Jean-Paul Rappeneau et de "Lolo" aux côtés de Dany Boon. Malheureusement, ce fut ensuite un retour calamiteux dans "Les Visiteurs : La Révolution". Plus intéressant était "Le Petit Locataire" de Nadège Loiseau ou "Jalouse".

Pour cette année 2018, un programme dense est annoncé avec, après "Bécassine !" sorti en juin dernier, "Voyez comme on danse" et "Les Chatouilles".



(Sources consultées : dossier de presse du film).
Filmographie :1989 - Tatie Danielle (Etienne Chatiliez)

1991 - Delicatessen (Jean-Pierre Jeunet)

1992 - Riens du tout (Cédric Klapisch)

1992 - Max et Jérémie (Claire Devers)

1993 - Ce que femme veut (Jumel)

1993 - La nage indienne (Durringer)

1994 - Le Fils Préféré (Nicole Garcia)

1994 - La séparation (Vincent)

1995 - La Haine (Mathieu Kassovitz)

1995 - Fast (Desarthe)

1995 - Emmène moi (Spinosa)

1995 - Vacances en famille (épisode “Une visite”) (Philippe Harel)

1995 - Adultère (mode d'emploi) (Pascal)

1996 - Le journal du séducteur (Dubroux)

1996 - Fourbi (Tanner)

1996 - Les victimes (Grandperret)

1996 - Les Randonneurs (Philippe Harel)

1997 - Je ne vois pas ce qu'on me trouve (Vincent)

1998 - La nouvelle Eve (Corsini)

1998 - Mes amis (Michel Hazanavicius)

1998 - Les enfants du siècle (Diane Kurys)

1998 - Haut les coeurs ! (Solveig Anspach)

2000 - La parenthèse enchantée (Spinosa)

2001 - Un Jeu d'Enfants (Tuel)

2001 - Reines d'un Jour (Marion Vernoux)

2001 - L'Emploi du Temps (Cantet)

2002 - Embrassez qui vous voudrez (Michel Blanc)

2003 - France Boutique (Marshall)

2003 - Le Rôle de ma Vie (François Favrat)

2003 - Je suis un assassin (Thomas Vincent)

2004 - Le Couperet (Costa-Gavras)

2004 - L'ex femme de ma vie (Josiane Balasko)

2004 - Les Enfants (Christian Vincent)

2004 - L'Enfer (Danis Tanovic)

2006 - Les Ambitieux (Catherine Corsini)

2006 - La Tête de Maman (Carine Tardieu)

2007 - La vérité ou presque (Sam Karmann)

2006 - La Face Cachée (Bernard Campan)

2008 - Paris (Cédric Klapisch)

2006 - Les randonneurs à Saint-Tropez (Philippe Harel)

2007 - Baby Blues (Diane Bertrand)

2008 - Le Bal des Actrices (Maïwenn)

2008 - Le code a changé (Thompson)

2008 - Les Derniers Jours du Monde (Jean-Marie Larrieu)

2009 - Les Invités de mon Père (Anne Le Ny)

2009 - Potiche (François Ozon)

2010 - Rien à déclarer (Dany Boon)

2010 - Ma Part du Gâteau (Cédric Klapisch)

2010 - Polisse (Maïwenn)

2010 - Le Skylab (Julie Delpy)

2012 - Parlez-moi de vous (Pierre Pinaud)

2013 - Lulu femme nue (Solveig Anspach)

2013 - L'amour est un crime parfait (Larrieu)

2014 - Week-ends (Anne Villacèque)

2014 - On a failli être amies (Le Ny)

2014 - La Famille Bélier (Lartigau)

2015 - Belles Familles (Rappeneau)

2015 - Lolo (Delpy)

2016 - Les Visiteurs : La Révolution (Poiré)

2016 - Le Petit Locataire (Loiseau)

2017 - Jalouse (Foenkinos)

2018 - Bécassine ! (Podalydès)

2018 - Voyez comme on danse (Blanc)

2018 - Les Chatouilles (Bescond, Métayer)
Tous nos contenus sur "Karin Viard"