21 novembre 2018

Ludivine Sagnier

Ludivine Sagnier
Nationalité : FrançaiseMétier : ActriceDernier film : La Résistance de l'AirCrédits photographiques : Gaumont Distribution

Révélée en lolita amoureuse, trompée mais revancharde, dans Gouttes d'eau sur pierres brûlantes, la jeune Ludivine Sagnier, née le 3 juillet 1979 à La Celle Saint-Cloud, n'est pas une novice du 7ème Art. Apprentie-comédienne dès l'enfance (elle suit les cours d'Yd Hiéronimus à Sèvres, en banlieue parisienne, dès 1987), on la découvre (après une quasi-figuration chez Resnais) en gamine gouailleuse dans "Les maris, les femmes, les amants" de Pascal Thomas, en 1988.

Poursuivant une scolarité normale par la suite, elle tourne néanmoins un peu pour la télévision (la série "La famille Fontaine" en 1990, les téléfilms "Vacances au purgatoire" en 1991 et "Le rêve d'Isis" en 1995) tout en continuant à suivre des cours de théâtre et à passer des concours : elle décroche d'ailleurs deux premiers prix (classique et moderne) en 1996, et continue à enchaîner les téléfilms ("Meurtres sans risques", "A nous deux la vie", "Passion interdite", "La banquise").

Son premier premier rôle, elle l'endosse dans un court-métrage qui va faire le tour des festivals : "Acide animé", de Guillaume Bréaud. Elle y incarne une jeune fille qui assiste, écœurée puis aminée, au lent strip-tease d'un homme, moustaches et perruque comprises...

Retour au grand écran via des petits rôles dans "Rembrandt", où elle joue la fille du grand peintre flamand, ainsi que dans "Les enfants du siècle". François Ozon, via son huis clos à quatre "Gouttes d'eau sur pierres brûlantes", révèle définitivement Ludivine qui, sous ses cheveux blond vénitien et derrière son regard bleu clair, fait montre d'un réel tempérament et d'une sacrée dose de fougue, très au-delà du cliché de la jeune fille en fleurs !

Dans la foulée, Ludivine décroche le rôle principal de "Bon plan", un Interrail-movie qui la mène, elle et sa bande de potes, à travers toute l'Europe en quête d'un... bon plan, évidemment. Babysitter suicidée dans "Un jeu d'enfants", élève d'une école de théâtre qui rencontre Yvan Attal dans "Ma femme est une actrice", Ludivine retrouvait son mentor François Ozon pour le délirant "8 femmes", où elle était la douce et rigolote Catherine, benjamine de la maisonnée qui en sait évidemment plus qu'elle ne veut bien le dire...

Outre qu'elle a tourné pour la télévision (notamment dans "Napoléon" et dans, "Marie Marmaille" où elle tenait le rôle-titre), la jeune actrice a tenu ensuite le rôle principal d'un film anglais encore inédit en France, "Toothache".

Dans "Petites coupures", elle incarne la jeune maîtresse du personnage incarné par Daniel Auteuil, en plein questionnement existentiel, mais c'est auprès de son mentor et pygmalion François Ozon qu'elle décroche encore une fois la timbale, dans le rôle de la “cagole” bronzée qui fait tourner la tête ded Charlotte Ramling dans "Swimming pool". Un film présenté en compétition au Festival de Cannes en 2002, à l'instar de "La petite Lili", de Claude Miller, où la jeune actrice joue ladite Lili, apprentie-comédienne qui fait saigner le cœur d'un jeune réalisateur.

Solaire, fraiche, spontanée, Ludivine Sagnier est l'étoile montante du cinéma français… et mondial, puisqu'elle a incarné la fée Clochette dans "Peter Pan", de  l'Australien P.J. Hogan. Elle a retrouvé la croisette en 2007 pour la présentation en compétition du nouveau film de Christophe Honoré : "Les Chansons d'Amour".

En 2007, elle tournait avec Claude Chabrol pour le film "La Fille Coupée en Deux", puis avec Claude Miller pour "Un Secret". En 2008, la comédienne participait à l'excellent "Mesrine" sous la direction de Jean-François Richet cette fois.

2010 fut une belle année pour la comédienne avec pas moins de 3 films entre août et décembre dont "Crime d'amour" d'Alain Corneau et "Pieds nus sur les limaces". Par la suite, la comédienne s'est faite plus discrète malgré "Amour & Turbulences" et "Tristesse Club". Puis ce furent "Lou ! Journal intime" en octobre 2014 et "La Résistance de l'Air" en juin dernier.


(Sources consultées : dossier de presse du film).

Filmographie :1989 - I Want to Go Home (Alain Resnais)

1989 - Les maris les femmes les amants (Thomas)

1990 - Cyrano de Bergerac (Jean-Paul Rappeneau)

1998 - Les enfants du siècle (Diane Kurys)

1998 - Le ciel, les oiseaux et ta mère (Djamel Bensalah)

1999 - Gouttes d'eau sur pierres brûlantes (François Ozon)

2000 - Bon plan (Lévy)

2000 - Un jeu d'enfants (Tuel)

2000 - Toothache (Simpson)

2001 - Ma femme est une actrice (Yvan Attal)

2001 - 8 femmes (François Ozon)

2001 - La Belle et le clochard 2 (Darrell Rooney)

2001 - La Cour de récré : vive les vacances ! (Frédéric Berthe)

2002 - Petites coupures (Bonitzer)

2002 - La légende de Parva (Jean Cubaud)

2002 - Swimming Pool (François Ozon)

2002 - La Petite Lili (Claude Miller)

2003 - Peter Pan (P.J. Hogan)

2004 - Gang de requins (Rob Letterman)

2005 - Une aventure (Xavier Giannoli)

2006 - Foon (Benoît Pétré)

2006 - Paris je t'aime (Olivier Assayas)

2005 - La Californie (Jacques Fieschi)

2006 - Molière (Laurent Tirard)

2007 - Les Chansons d'amour (Christophe Honoré)

2007 - La Fille coupée en deux (Claude Chabrol)

2007 - Un secret (Claude Miller)

2007 - Mesrine : L'instinct de mort (Jean-Francois Richet)

2008 - Mesrine : L'ennemi public n°1 (Jean-Francois Richet)

2009 - Crime d'amour (Alain Corneau)

2009 - Pieds nus sur les limaces (Fabienne Berthaud)

2011 - Les Bien-aimés (Christophe Honoré)

2011 - Un monstre à Paris (Eric Bergeron)

2013 - Amour & Turbulences (Alexandre Castagnetti)

2014 - Tristesse Club (Vincent Mariette)

2014 - Lou ! Journal Infime (Neel)

2015 - La Résistance de l'air (Grivois)
Tous nos contenus sur "Ludivine Sagnier"