22 janvier 2019

Nicole Kidman

Nicole Kidman
Nationalité : AméricaineMétier : ActriceDernier film : Mise à mort du cerf sacréCrédits photographiques : Haut et Court



Née le 20 juin 1967 à Honolulu (sur l'île d'Hawaï), Nicole Kidman est la fille d'un spécialiste en biochimie, conférencier réputé, et d'une mère infirmière et éducatrice. Après avoir suivi des cours de danse dans sa prime jeunesse, elle s'inscrit dès l'âge de 10 ans dans une école d'art dramatique.

Six ans plus tard, elle tourne son premier film, "Bush Christmas", sous la direction d'Henri Safran. Entre deux engagements, elle parfait sa technique au St. Martin's Youth Theatre de Melbourne, à l'Australian Theatre for Young People de Sydney et au Philip Street Theatre, où elle suit des cours d'élocution, de mise en scène et d'histoire du théâtre.

A 18 ans, elle remporte le Prix de la Meilleure interprète de mini-série à l'Australian Film Institute pour la production Kenney Miller intitulée "Vietnam". Elue pour cette même production Meilleure actrice de l'année par le public australien, Nicole Kidman enchaîne films et nominations.

Révélée au grand public (international) par son compatriote Phillip Noyce dans le thriller aquatique "Calme blanc", l'actrice, élue en 1996 par le magazine américain "People" comme l'une des cinquante plus belles femmes au monde, signe son premier rôle aux Etats-Unis en 1989 dans "Jours de tonnerre". Le film, réalisé par Toy Scott, sortira en 1990 et lancera Kidman à Hollywood tout en la précipitant dans les bras de Tom Cruise, son mari jusqu'à leur récent divorce qui fait le beurre des feuilles de chou à scandale.

Ensuite, elle commence à se faire un nom dans "Billy Bathgate" de Robert Benton, qui lui vaut sa première nomination aux Golden Globes, puis dans "Horizons lointains" de Ron Howard, une aventure épique sur le rêve américain vécu par un couple d'Irlandais.

Toutefois, c'est avec ses compositions de femme fatale dans "Malice", de promise éternelle dans le glacial "Portrait de femme", signé Jane Campion, puis dans "Prête à tout" (1993) qu'elle s'affirme comme une comédienne transformiste et perfectionniste. Dans ce dernier film, signé Gus Van Sant, elle trouve l'un des ses meilleurs rôles, péquenaude arriviste propulsée présentatrice météo à la force de ses bretelles de soutien-gorge, et se voit couronnée d'une bardée de prix, dont le Golden Globe de la Meilleure actrice.

La belle rouquine s'amuse aussi à jouer les héroïnes de BD dans "Batman Forever" et dans "Le Pacificateur", aux côtés de George Clooney. Passons sous silence l'échec des "Ensorceleuses", pour se concentrer sur le tournage marathon (près de deux ans) du dernier Stanley Kubrick, "Eyes Wide Shut" qui, en dépit d'un échec public et de la moue critique, lui vaut quelques rares mais intenses scènes de dispute avec son mari, à la vie – plus pour longtemps, donc – comme à l'écran.

Reparti bredouille du Festival de Cannes, "Moulin Rouge" crée l'événement au moment de sa sortie, ne serait-ce que parce que l'actrice, métamorphosée en Satine, reine du french-cancan atteinte de phtisie, y danse, y chante et y brille de mille feux.

Drôle de contraste, ensuite, que de la retrouver dans les ténèbres du film "Les Autres", signé de l'espagnol Alejandro Amenábar, où elle élève, tous rideaux fermés, ses deux enfants dans un château perdu sur l'île de Jersey. Ensuite, ce fut le tournage de "The Hours", où elle incarnait Virginia Woolf aux côtés de Meryl Streep et de Julianne Moore, sous la direction de Stephen Daldry ("Billy Elliott"). Puis, "Dogville", qu'elle à joué au Danemark, aux côtés de Stellan Skarsgård et de Chloë Sevigny).

Après la séance de rattrapage qu'a constituée la comédie "Birthday Girl", tournée en 2000, et dans laquelle elle avait pour partenaires Vincent Cassel et Mathieu Kassovitz, on la revoyait dans "Et l'homme créa la femme", puis elle était aux côtés de Anthony Hopkins dans "La Couleur du Mensonge". Ensuite, sortirent "Retour à Cold Mountain", "Birth", "L'interprète" et "Fur : un portrait imaginaire de Diane Arbus".

Transformée en sorcière dans l'adaptation de la série télévisée "Ma Sorcière Bien Aimée", elle a enchaîné avec "Invasion" de Olivier Hirschbiegel et "La Boussole d'Or" de Chris Weitz et Anand Tucker qui était sorti en décembre 2007. Après "Australia" aux côtés de Hugh Jackman, on l'a aperçue dans "Nine" de Rob Marshall, puis dans le très curieux "Rabbit Hole" de John Cameron Mitchell. Pour l'été 2012, c'était le grand retour au thriller avec "Effraction" aux côtés de Nicolas Cage.

En octobre 2013 était sorti sur les écrans "Paperboy" de Lee Daniels suivi de "Stoker". Retour à Cannes en mai 2014 pour la première mondiale de "Grace de Monaco" qui n'aura pas connu un très grand succès, c'est le moins que l'on puisse dire. Récemment on l'a vue dans "Avant d'aller dormir" de Rowan Joffre, "Paddington" de Paul King, "Aux Yeux de Tous", réalisé par Billy Ray, "Genius" et "Lion" de Garth Davis. Après "Les Proies", sous la direction de Sofia Coppola, voici "Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos.


(Sources consultées : dossier de presse du film). 

Filmographie :1983 - Bush Christmas (Safran)

1984 - BMX Bandits (Trenchard-Smith)

1985 - Wills & Burke (Bob Weis)

1986 - Windrider (Vincent Monton)

1987 - The Bit Part (Brendan Maher)

1987 - Watch the Shadows Dance (Mark Joffe)

1988 - Emerald City (Jim Sheridan)

1989 - Calme Blanc (Phillip Noyce)

1990 - Jours de tonnerre (Tony Scott)

1991 - Flirting (John Duigan)

1991 - Billy Bathgate (Robert Benton)

1992 - Horizons lointains (Ron Howard)

1993 - Malice (Harold Becker)

1993 - My life (Bruce Joel Rubin)

1995 - Batman Forever (Joel Schumacher)

1995 - Prête à tout (Gus Van Sant)

1996 - Portrait de femme (Jane Campion)

1997 - Le Pacificateur (Mimi Leder)

1998 - Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick)

1998 - Les Ensorceleuses (Griffin Dunne)

2001 - Moulin Rouge (Baz Luhrmann)

2000 - Nadia (Jez Butterworth)

2001 - Les Autres (Alejandro Amenábar)

2001 - The Hours (Stephen Daldry)

2003 - Dogville (Lars von Trier)

2002 - Et l'homme créa la femme (Frank Oz)

2002 - La Couleur du Mensonge (Robert Benton)

2003 - Retour à Cold Mountain (Anthony Minghella)

2003 - Birth (Jonathan Glazer)

2005 - L'interprète (Sydney Pollack)

2005 - Ma Sorcière Bien Aimée (Nora Ephron)

2005 - Happy Feet (George Miller)

2005 - Fur : un portrait imaginaire de Diane Arbus (Steven Shainberg)

2007 - Invasion (Oliver Hirschbiegel)

2007 - Margot va au mariage (Noah Baumbach)

2007 - A la Croisée des Mondes : La Boussole d'Or (Chris Weitz)

2008 - Australia (Baz Luhrmann)

2009 - Nine (Rob Marshall)

2011 - Le Mytho (Dennis Dugan)

2010 - Rabbit Hole (John Cameron Mitchell)

2011 - Effraction (Joel Schumacher)

2012 - Paperboy (Lee Daniels)

2013 - Légendes Vivantes (Adam McKay)

2013 - Stoker (Park Chan-Wook)

2014 - Grace de Monaco (Olivier Dahan)

2014 - Les Voies du destin (Jonathan Teplitzky)

2014 - Avant d'aller dormir (Joffe)

2014 - Paddington (King)

2016 - Aux Yeux de Tous (Ray)

2016 - Genius (Grandage)

2017 - Lion (Davis)

2017 - Les Proies (Coppola)

2017 - Mise à mort du cerf sacré (Lanthimos)
Tous nos contenus sur "Nicole Kidman"