17 décembre 2018

Tom Hanks

Tom Hanks
Nationalité : AméricainMétier : Acteur, RéalisateurDernier film : Pentagon PapersCrédits photographiques : Universal Pictures International France



Tom Hanks, de son vrai nom Thomas J. Hanks, grandit au sein d'une famille recomposée, voyant se succéder les belles-familles. C'est adolescent qu'il découvre le théâtre : il comprend rapidement qu'il vient de trouver sa vocation et qu'il en fera son métier.

En 1978, Tom Hanks met alors un terme à ses études et part pour New York afin de devenir acteur. C'est avec "Noces Sanglantes" (1980) qu'il fait ses premiers pas au cinéma. Se succèdent ensuite de multiples apparitions dans des séries télévisées jusqu'en 1984, où il se fait remarquer sur grand écran aux côtés de Daryl Hannah dans "Splash", une comédie Disney. Malgré ce premier succès, les films suivants ne seront pas des réussites. Il faut attendre 1988 et "Big" pour que sa carrière soit propulsée: spécialiste des comédies, il acquiert les faveurs du public, et du métier. En effet, l'acteur obtient alors sa première nomination à l'Oscar.

C'est en jouant un avocat homosexuel atteint du sida dans "Philadelphia" qu'il reçoit son premier Oscar du Meilleur Acteur en 1993, et acquiert de ce fait la reconnaissance du public et de ses pairs. Il recevra une nouvelle statuette pour sa prestation dans "Forrest Gump" l'année suivante ; privilège rarissime que seul le grand acteur américain Spencer Tracy possédait avant lui. Sous la direction de Ron Howard, Tom Hanks réussit la transition avec les Oscars puisque le film "Apollo 13", récit de la conquête spatiale, fait un tabac. Il devient alors l'"acteur préféré des américains", un titre que les sondages lui attribueront à plusieurs reprises. Il est reconnu pour la diversité de son jeu, aussi à l'aise dans les comédies que dans le drame. L'acteur sort même des sentiers battus en prêtant sa voix au cowboy Woody dans "Toy Story", le premier film tout en 3D réalisé par un jeune studio encore méconnu nommé Pixar...

En 1996, il passe de l'autre côté de la caméra et réalise son premier film sur un groupe rock, "That Thing You Do", un essai bien maîtrisé. La rencontre entre Spielberg et Hanks lui donne la possibilité d'affirmer une fois de plus son talent dans "Il faut sauver le soldat Ryan". Deux ans plus tard, il retrouve à nouveau le cinéaste pour "Arrête-moi si tu peux " et partage l'affiche avec une autre star, Leonardo DiCaprio. En 2000, il incarne dans "Seul au monde" de Zemeckis d'après une idée de lui, un naufragé isolé pendant plusieurs années sur une île déserte à la suite d'un crash aérien, ce qui lui vaudra le Golden Globe du meilleur acteur.

Toujours présent à la télévision, Tom Hanks coproduit la série "Frères d'Armes" autour de la Seconde Guerre mondiale, un succès aussi bien public que critique. Producteur avisé, il est de l'aventure "Mariage à la grecque", un des films indépendants les plus rentables de l'histoire du cinéma. Une réussite néanmoins gâchée par les différents financiers qui suivront le succès du film, l'acteur réclamant une partie des bénéfices du film.

Il change de registre en jouant un tueur à gages dans "Les Sentiers de la Perdition" de Sam Mendes. L'année 2003 s'avère très prolifique pour Tom Hanks. Outre une troisième collaboration avec son ami Spielberg pour le tournage de "Le Terminal", il est à l'affiche de la comédie des frères Coen, "Ladykillers". Il retrouve également Zemeckis pour "Le Pôle Express", film entièrement réalisé en motion capture permettant à l'acteur d'interpréter cinq personnages différents.

Passionné d'Histoire, il est également producteur de nombreux documentaires éducatifs, et prête souvent sa voix, comme dans De la Terre à la lune sur la conquête spatiale ou pour "A history of Us" sur l'histoire des Etats-Unis. Il est également la voix officielle de plusieurs musées nationaux.

En 2006, il incarne le professeur Langdon dans "Da Vinci Code", adaptation du controversé roman de Dan Brown, qui fait l'ouverture du Festival de Cannes en mai 2006. L'acteur touche pour cela un cachet colossal. En 2007, il entre timidement dans le cinéma engagé en jouant dans le biopic d'un célèbre homme politique américain, "La Guerre selon Charlie Wilson" par Mike Nichols, où il côtoie Julia Roberts et Philip Seymour Hoffman. Lauréat de deux Oscars, il est nommé vice-président de la prestigieuse Académie des Arts et des Sciences du Cinéma (A.M.P.A.S.), après en avoir été le trésorier pendant de nombreuses années.

En 2009, Tom Hanks retrouve l'univers fantastique de Ron Howard dans le thriller "Anges et Démons", nouvelle adaptation du best-seller éponyme de Dan Brown. L'année suivante, l'acteur donne la part belle aux films d'animation: producteur du film de Spike Jonze, "Max et les maximonstres", il retrouve ensuite Woody, le célèbre cow boy de "Toy Story", à qui il prête de nouveau sa voix dans le troisième et dernier volet de la saga, ainsi que dans le court-métrage dérivé de la saga "Toy Story" : "Hawaiian Vacation" (2011).

2010 est aussi l'année de la diffusion de la série "The Pacific", à laquelle participent Tom Hanks et Steven Spielberg en tant que producteurs exécutifs. Il repasse pour la deuxième fois derrière la caméra pour le film "Il n'est jamais trop tard", dans lequel il tient aussi le premier rôle, aux côtés de l'actrice Julia Roberts. Il choisit cette fois-ci de mettre en scène un quinquagénaire bien décidé à changer de vie.

En 2011, on le retrouve dans le drame " Extrêmement fort et incroyablement près" et dans deux nouveaux courts métrages issus de la trilogie "Toy Story", "Mini Buzz" et "Partysaurus Rex", dans lesquels il double une fois de plus Woody. L'année suivante il réussit l'incroyable performance d'interpréter cinq rôles dans le film de science-fiction "Cloud Atlas", avant de basculer vers des registres plus réalistes, en produisant "Parkland" sur l'assassinat du président Kennedy et en incarnant le "Capitaine Phillips", victime de la piraterie somalienne, sans oublier des films plus consensuels tel que "Dans l'Ombre de Mary".

En cet fin d'automne 2015, on le retrouvait à l'affiche du "Pont des Espions", une nouvelle fois sous la direction de Steven Spielberg. Et Tom Hanks continue son solide parcours avec "Inferno", "Sully", "The Circle" et maintenant "Pentagon Papers".


(Sources consultées : dossier de presse du film).
Filmographie :1980 - Noces Sanglantes (Armand Mastroianni)

1982 - Les Monstres du labyrinthe (Steven Hilliard Stern)

1984 - Le Palace en folie (Neal Israel)

1984 - Splash (Ron Howard)

1985 - L'Homme à la chaussure rouge (Stan Dragoti)

1985 - Volunteers (Nicholas Meyer)

1986 - Every time we say goodbye (Moshe Mizrahi)

1986 - Rien en commun (Garry Marshall)

1986 - Une Baraque à tout casser (Richard Benjamin)

1987 - Dragnet (Tom Mankiewicz)

1988 - Big (Penny Marshall)

1988 - Le Mot de la fin (David Seltzer)

1989 - Joe contre le volcan (John Patrick Shanley)

1989 - Les Banlieusards (Joe Dante)

1989 - Turner & Hooch (Roger Spottiswoode)

1990 - Le Bûcher des vanités (Brian De Palma)

1992 - Nuits blanches à Seattle (Nora Ephron)

1992 - Radio Flyer (Richard Donner)

1992 - Une Équipe hors du commun (Penny Marshall)

1993 - Philadelphia (Jonathan Demme)

1994 - Forrest Gump (Robert Zemeckis)

1995 - Apollo 13 (Ron Howard)

1995 - The Celluloid Closet (Epstein & Friedman)

1995 - Toy Story (John Lasseter)

1996 - That Thing You Do ! (Tom Hanks)

1998 - Il faut sauver le soldat Ryan (Steven Spielberg)

1998 - Vous avez un message (Nora Ephron)

1999 - La Ligne Verte (Frank Darabont)

2000 - Seul au monde (Robert Zemeckis)

2002 - Arrête-moi si tu peux (Steven Spielberg)

2001 - Les Sentiers de la Perdition (Sam Mendes)

2003 - Le Pôle Express (Robert Zemeckis)

2003 - Mais où est passé Elvis ? (Joel Zwick)

2004 - Ladykillers (Joel Coen)

2004 - Le Terminal (Steven Spielberg)

2006 - Da Vinci Code (Ron Howard)

2007 - La Guerre selon Charlie Wilson (Mike Nichols)

2008 - Anges et Démons (Ron Howard)

2011 - Il n'est jamais trop tard (Tom Hanks)

2011 - Extrêmement fort et incroyablement près (Stephen Daldry)

2012 - Cloud Atlas (Tom Tykwer)

2013 - Capitaine Phillips (Paul Greengrass)

2014 - Dans l'Ombre de Mary (Paul Hancock)

2015 - Le Pont des Espions (Steven Spielberg)

2016 - Inferno (Ron Howard)

2016 - Sully (Clint Eastwood)

2017 - The Circle (James Ponsoldt)

2018 - Pentagon Papers (Steven Spielberg)
Tous nos contenus sur "Tom Hanks"