16 décembre 2018

Viggo Mortensen

Viggo Mortensen
Nationalité : AméricainMétier : ActeurDernier film : Captain FantasticCrédits photographiques : Mars Films



Né le 20 octobre 1958 à New York, le petit Viggo Mortensen a commencé par sillonner le monde : avec un père danois et une mère américaine, il passe son enfance au Venezuela, en Argentine, puis au Danemark avant de revenir à Manhattan. Il fait ses débuts d'acteur en 1982 après avoir étudié avec Warren Robertson au Theatre Workshop à New York.

Il joue dans plusieurs pièces, puis part pour Los Angeles, où son interprétation dans la pièce gay "Bent" au Coast Playhouse lui vaut un Dramalogue Critic's Award. Depuis son premier rôle au cinéma en 1985, celui d'un jeune Amish dans Witness de Peter Weir, Viggo Mortensen a tourné dans une grosse trentaine de films, mais a figuré assez rarement parmi les premiers rôles.

Son truc devient assez rapidement d'incarner d'affreux méchants. Il apparaît ainsi dans "Massacre à la tronçonneuse III", puis incarne un sadique vétéran du Vietnam dans "Indian runner", le premier film réalisé par Sean Penn, personnage qui le fait toutefois remarquer par les plus perspicaces. Aux côtés de Wesley Snipes et Dennis Hopper, on peut le voir dans le film d'action "L'extrême limite", tandis que ses facultés multilingues lui permettent d'aller voir ailleurs pour dégoter des rôles. Il a ainsi joué avec Angela Molina dans le film espagnol "Gimlet", et dans "La pistola de mi hermano" de Ray Loriga.

Dans de plus grosses productions, Viggo Mortensen s'illustre dans le thriller sous-marinier "U.S.S. Alabama" de Tony Scott, avec Gene Hackman et Denzel Washington, mais aussi "Daylight", du ressuscité Rob Cohen, avec Sylvester Stallone. Mais tout ceci n'aide guère encore Viggo à progresser vers le haut des affiches. L'acteur se montre notamment dans le drame "Portrait de femme" de Jane Campion, où il part à la conquête d'Isabel Archer (Nicole Kidman) venue en Europe pour se retrouver, puis "A armes égales" de Ridley Scott, en soldat aux prises avec une femme qui se veut l'égale des bidasses.

Passant par le remake hitchcockien "Meurtre parfait" d'Andrew Davis, le mélo nostalgique Le choix d'une vie de Tony Goldwyn, ou le deuxième remake hitcockien "Psycho" de Gus Van Sant, Viggo Mortensen attend encore son heure de gloire en s'adonnant à ses autres passions. L'acteur est en effet poète, peintre et photographe. Il travaille actuellement sur son troisième livre de photos et de poèmes, et a exposé photos et peintures à la Track 16 Gallery à Los Angeles en 2001 et 2002, ainsi qu'à la Deste Foundation for Contemporary Art à Athènes.

C'est donc par la légende de J.R.R. Tolkien adapté par Peter Jackson que Viggo Mortensen rompt les dernières barrières entre lui et la renommée. Dans la trilogie "Le seigneur des anneaux", il est Aragorn, un humain qui a été élevé par les Elfes. Héritier légitime du trône de Gondor, c'est un proche compagnon de Gandalf, et un membre important de la Communauté. Bien que le rôle l'assurera d'apparaître sur les écrans jusqu'à 2003, Mortensen, enfin devenu star.

Reparti à l'aventure en 2004 à l'occasion de l'épique "Hidalgo", le charismatique Mortensen plonge ensuite dans l'univers bien plus trouble de David Cronenberg pour y livrer deux de ses plus saisissantes compositions : tranquille père de famille confronté à ses démons dans le dérangeant "A history of violence" (2005), il campe un homme de main de la mafia russe de Londres dans "Les Promesses de l'ombre" (2007). Bras droit énigmatique d'Ed Harris dans le western "Appaloosa" (2008), valeureux "Capitaine Alatriste", cet adepte des expériences hors-normes traverse en 2008 les paysages post-apocalyptiques de "La Route", adaptation par John Hillcoat du best-seller de Cormac McCarthy.

Après deux ans d'absence, il entame cette nouvelle décennie en se glissant dans la peau de Sigmund Freud pour le compte de David Cronenberg via "A Dangerous Method", aux cotés de Keira Knightley et Michael Fassbender. Ont suivi "Sur la route" de Walter Salles, "The Two Faces of January" et "Loin des hommes". En cet automne 2016, il est à l'affiche de "Captain Fantastic", le très beau film de Matt Ross.


(Sources consultées : dossier de presse du film).
Filmographie :
1984 - Witness (Peter Weir)
1985 - La rose pourpre du Caire (Woody Allen)
1987 - Salvation ! (Beth B)
1988 - Comme un cheval fou (David Anspaugh)
1988 - Prison (Renny Harlin)
1990 - L'Enfant miroir (Philip Ridley)
1990 - Leatherface (Jeff Burr)
1990 - The indian runner (Sean Penn)
1990 - Tripwire (James Lemmo)
1990 - Young Guns 2 (Geoff Murphy)
1993 - American Yakuza (Frank A. Cappello)
1993 - Ewangelia wedlug Harry'ego (Lech Majewski)
1993 - L'Extrême limite (James B. Harris)
1993 - L'impasse (Brian De Palma)
1993 - Le Rubis du Caire (Graeme Clifford)
1993 - The Young Americans (Danny Cannon)
1994 - Floundering (Peter McCarthy)
1994 - The Crew (Carl Colpaert)
1995 - Black velvet pantsuit (William Butler)
1995 - Gimlet (José Luis Acosta)
1995 - The Prophecy (Gregory Widen)
1995 - USS Alabama (Tony Scott)
1996 - Albino Alligator (Kevin Spacey)
1996 - Darkly Noon (Philip Ridley)
1996 - Daylight (Rob Cohen)
1996 - Portrait de femme (Jane Campion)
1997 - A armes égales (Ridley Scott)
1997 - La Pistola de mi hermano (Ray Loriga)
1997 - Vanishing Point (TV) (Charles Robert Carner)
1998 - Meurtre parfait (Andrew Davis)
1998 - Psycho (Gus Van Sant)
1999 - 28 jours en sursis (Betty Thomas)
2000 - Le Choix d'une vie (Tony Goldwyn)
2001 - Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau (Peter Jackson)
2002 - Hidalgo (Joe Johnston)
2002 - Le Seigneur des anneaux : les deux tours (Peter Jackson)
2003 - Le Seigneur des anneaux : le retour du roi (Peter Jackson)
2005 - A history of violence (David Cronenberg)
2005 - Capitaine Alatriste (Agustín Díaz Yanes)
2006 - Par-delà le bien et le mal (Vicente Amorin)
2007 - Les promesses de l'ombre (David Cronenberg)
2007 - Appaloosa (Ed Harris)
2007 - La route (John Hillcoat)
2011 - A Dangerous Method (David Cronenberg)
2012 - Sur la route (Walter Salles)
2013 - Usurpateur (Ana Piterbarg)
2014 - The Two Faces of January (Hossein Amini)
2014 - Loin des hommes (David Oelhoffen)
2015 - Jauga (Lisandro Alonso)

2016 - Captain Fantastic (Matt Ross)
Tous nos contenus sur "Viggo Mortensen"