Amazon Prime Video

The Contractor : Contrat précaire

Par François Bour


Chris Pine fait son retour dans "The Contractor". L'acteur américain ne s'était pas montré à l'écran depuis "Wonder Woman 1984". Cette fois, ce n'est pas au cinéma mais sur la plateforme Amazon Prime Video que le spectateur retrouve celui qui s'est fait connaitre avec la saga "Star Trek". Pas sur que cette production originale puisse faire de ce retour un évènement.

Dès son titre et son affiche, "The Contractor" place le décor. Un film d'action sur un soldat reclassé, ex force spéciale et père de famille au bord de la précarité. Un Marine qui décide de céder aux sollicitations des sociétés de sécurité privées. Ces organismes obscures qui, depuis longtemps, inspirent les scénaristes de films. Ces mercenaires qui sont même, désormais, évoqués sur les terrains de guerre européens de nos jours. Alors bien sur, l'opération simple du départ pour ce néo mercenaire va vite déraper. Ni plus ni moins.

L'argent ne fait pas le bonheur

Un thriller d'action tendu. Voilà comment est présenté "The Contractor". Pourtant tout démarre dans le social. James est un soldat des forces spéciales qui se retrouve viré de l'armée suite à un mauvais bilan de santé. Le père de famille doit trouver un moyen de faire face à ses nombreuses créances. La famille est dans le rouge. Que ne ferait-on pas pour mettre sa famille à l'abri du besoin ? James va alors se retrouver dans un mauvais engrenage. Rien de bien original au niveau du récit. L'histoire de l'ex soldat embarqué dans une situation immorale et dangereuse, c'est du déjà vu. D'ailleurs il suffit de voir l'interprétation de Kiefer Sutherland dans le rôle du chef de mission pour confirmer que "The Contractor" ne nécessite pas une grande implication.

critique-the-contractor1
Chris Pine - Copyright Leonine
The Wonder Boy

"The Contractor" n'est pas vraiment mauvais. Il n'est pas, pour autant, un bon film. Thriller sans véritable tension et long métrage d'action tout juste divertissant. La faute à une histoire trop entendue. Des personnages dont la personnalité s'écrit sur une demie page. Même si ses derniers sont incarnés par un casting honorable. Chris Pine fait le boulot par son interprétation d'un soldat confiant puis trompé et méfiant. Il représente aussi les limites du film. Un soldat compromis, blessé, ne se remet pas sur pied avec une petite sieste. James, lui, peut le faire. Il n'est pourtant pas Wonder Boy.

Avec son scénario très classique et même quelques grosses ficelles par moments, "The Contractor" est un film qui ne va pas surprendre. Malgré son talent, Chris Pine n'est pas Matt Damon. La référence à Jason Bourne ne peut pas tenir. Kiefer Sutherland a un rôle secondaire qui aurait dû être mieux exploité. A défaut, l'ex Jack Bauer est en service minimum. Comme de nombreux films d'action sur les plateformes de Streaming, "The Contractor" se laisse aussi facilement voir qu'oublier.

ça peut vous interesser

Loin du périph : Le choc des poulets

Rédaction

Les Aventuriers des Salles Obscures : 16 avril 2022

Rédaction

GoldenEye : Un vrai gamin ce james

Rédaction