Apple TV+

Cherry : Qui veut la cerise de Tom Holland ?

Par François Bour


Tom Holland est l’attraction principale de la nouvelle production Apple TV plus. L’homme-araignée a délaissé son costume pour un rôle qui semble avoir un seul objectif. Celui de montrer au spectateur quel acteur est véritablement derrière le masque de l’homme-araignée.

Juste après avoir terminé à Avengers End Game, les frères Russo ont enchaîné avec Cherry. Les réalisateurs américains ont offert à Tom Holland l’opportunité de porter tout un film sur ses épaules. Il faut dire que depuis que le jeune acteur américain a endossé le rôle de Spider Man, il n’a pas eu l’occasion d’endosser un autre costume que ce dernier.

 C’est en vérité, tout le contraire puisque Nico Walker est un loser. Il va passer sa vie entre drogues, service militaire et braquages de banques. Tout cela pour séduire une fille avec qui il passera sa vie tourmentée. D’abord en adolescent quelconque avant de devenir un aide-soignant militaire survivant à la guerre en Irak. Atteint de stress post-traumatique, il se met, ensuite, à braquer des banques pour financer sa dépendance aux opiacés

apple-cherry1
Ciara Bravo et Tom Holland - Copyright AGBO

.Cherry est un film dont le scénario ne paraît être qu’un accessoire pour permettre à Tom Holland de montrer ses talents d’acteur dramatique. Les personnages secondaires sont presque inexistants à l’exception du seul personnage féminin du long-métrage : la petite amie de l’antihéros. Il faut donc souligner le rôle de Clara Bravo pour parvenir à accompagner Tom Holland sans lui faire de l’ombre.

Alors que le jeune acteur américain va désormais retrouver l’homme-araignée prochainement, les frères Russo lui ont donné l’occasion d’afficher un autre visage. Celui d’un jeune homme poursuivi par ses addictions, par ses cauchemars, par l’amour qu’il porte à sa bien-aimée. Une palette qui permettra au spectateur de découvrir l’acteur autrement qu’en superhéros.

Le superhéros devenu antihéros est le seul intérêt d’un film qui, s’il est bien réalisé, a un récit convenu et mal construit. Son déroulement chronologique découpé en chapitre est un des exemples démontrant que les frères Russo n’ont pas cherché l’originalité. Ils ont surtout cherché à mettre en valeur leur acteur et il faut reconnaître que Tom Holland offre une prestation tout à fait correcte. De ce point de vue, Cherry a bien atteint son objectif.

Les fans de l’acteur seront, sans doute, satisfaits du cadeau offert par les frères Russo. Un gâteau avec sa cerise bien sur. Les autres spectateurs passeront, sans nul doute, leur chemin iront vers des mets plus raffinés.

ça peut vous interesser

Braquage Final : Good Robber

Rédaction

Sans aucun remords : Michael B. Jordan en mode badass

Rédaction

Talent(s) : Des difficultés naissent les petits miracles

Rédaction