28 septembre 2020
Bandes annonces

Après le prénom le meilleur reste à venir

Les réalisateurs Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière reviennent avec une nouvelle comédie intitulée : "Le meilleur reste à venir" (distribué par Pathé Films).

Il y a des retrouvailles qui ont quelque chose de spécial. Et lorsque Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière retrouvent un certain Patrick Bruel, c'est le succès du film "Le Prénom" qui revient en mémoire. Dans "Le meilleur reste à venir", l'acteur français partage l'affiche avec Fabrice Luchini.



Synopsis : Suite à un énorme malentendu, deux amis d’enfance, chacun persuadé que l’autre n’a plus que quelques mois à vivre, décident de tout plaquer pour rattraper le temps perdu.

A propos de Fabrice Luchini :

Fabrice Luchini est né le 1er novembre 1951 à Paris, de parents marchands de primeurs. Dès l'enfance, il cherche à se faire remarquer des autres, de façon à établir autour de lui, dixit l'intéressé, “un cercle attentif et sécurisant”. Indiscipliné au lycée, il se retrouve apprenti coiffeur dans un salon. Un peu plus tard il devient animateur d'un night-club à Angoulême. C'est là que le remarque le cinéaste et romancier Philippe Labro. Celui-ci, séduit par le bagout et la maîtrise du verlan du jeune homme, lui confie un rôle dans son premier film, "Tout peut arriver".

Pris au jeu, Luchini s'inscrit au cours d'art dramatique de Jean-Laurent Cochet. Là, rencontre décisive pour l'apprenti comédien en la personne d'Eric Rohmer, séduit par la capacité de Luchini de citer Nietzsche à tout bout de champ. Son rôle dans "Le genou de Claire" marquera le début d'une collaboration fructueuse qui portera sur cinq films, le dernier en date étant L'arbre, le maire et la médiathèque.

Lire la suite...


- Au cinéma le 4 décembre 2019 - 

ça peut vous interesser

Petit Pays : Une folie humaine à hauteur d’enfant

Rédaction

Petit Pays : La fin de l’innocence

Rédaction

Avant-première : Mon Cousin

Rédaction