19 septembre 2021
Bandes annonces

Benoit Poelvoorde mène une garde à vue


Au poste !

Réalisé par Quentin Dupieux avec Benoît Poelvoorde, Grégoire Ludig, Marc Fraize, Anaïs Demoustier, Philippe Duquesne et Orelsan
(Distribué par Diaphana Distribution)

Synopsis : un poste de police. Un tête-à-tête, en garde à vue, entre un commissaire et son suspect.


A propos de Benoît Poelvoorde :

Né à Namur, en Belgique, Benoît Poelvoorde n'a reçu aucune formation de comédien : la comédie, c'est dans ses gênes ! Parti faire des études à Bruxelles avec comme idée de travailler dans la publicité, Benoît Poelvoorde se lie d'amitié avec une bande de potes férus de cinéma, avec lesquels il co-réalise et interprète dans un premier temps un court métrage intitulé "Pas de C4 pour Daniel-Daniel", en 1988. 

Lire la suite...


La critique du film :

Pour son nouveau défouloir surréaliste, Quentin Dupieux s'inscrit cette fois-ci dans le registre du polar : "Au Poste" raconte l'interrogatoire d'un suspect de meurtre, tout en nous offrant la mise-à-mort du dispositif Quentin Dupieux.

Comme toujours, un film de Quentin Dupieux (ou de son nom d'artiste musical, Mr. Oizo) se regarde plus pour sa galerie de personnages loufoques que pour son scénario. Pour ce film, il s'est entouré d'un duo de choc : Grégoire Ludig, membre du Palmashow, en suspect interrogé face à la légende Benoît Poelvoorde, impeccable en inspecteur obstiné. N'oublions pas, bien sur, de féliciter Anaïs Demoustier et Marc Fraize (déjà vu dans l'hilarant "Problemos"), si drôles dans le film. Une joyeuse galerie pour une enquête qui permet à Dupieux de mettre en place une réflexion méta (comme une poursuite de "Réalité") sur la manière de raconter et écrire une histoire. Le simple fait de baser son film sur un interrogatoire est une excellente manière de préparer cette exercice de style avec flash-backs se confondant avec l'inconscient de la personne racontant. A ce titre, Dupieux se montre habile et drôle avec ce postulat... jusqu'à sa toute fin.

Lire la suite...


- Au cinéma le 4 Juillet 2018 -

ça peut vous interesser

Les Aventuriers des Salles Obscures : 18 septembre 2021

Rédaction

Tout s’est bien passé : Pas de pleureuse

Rédaction

Les amours d’Anaïs : Interview spontanée

Rédaction