Bandes annonces

Le Cas Richard Jewell étudié par Clint Eastwood

Avec "Le Cas Richard Jewell" (distribué par Warner Bros. France), le réalisateur Clint Eastwood s'est intéressé à l'attentat à la bombe au Centennial Park d’Atlanta pendant les Jeux olympiques, le 27 juillet 1996.

Si l'auteur de l'attentat s'appelle bien Eric Rudolph, c'est le nom d'un gardien de sécurité qui a fait la une à cette époque. Richard Jewell, dont le zèle et le flair ont épargné le pire à de nombreuses victimes potentielles, permettant à la foule de s’éloigner d’un colis suspect qui ne traînait pas là par hasard. 

C'est donc son histoire que raconte le cinéaste américain dans son nouveau film.



Synopsis : En 1996, Richard Jewell fait partie de l'équipe chargée de la sécurité des Jeux d'Atlanta. Il est l'un des premiers à alerter de la présence d'une bombe et à sauver des vies. Mais il se retrouve bientôt suspecté... de terrorisme, passant du statut de héros à celui d'homme le plus détesté des Etats-Unis. Il fut innocenté trois mois plus tard par le FBI mais sa réputation ne fut jamais complètement rétablie, sa santé étant endommagée par l'expérience.


A propos de Clint Eastwood :

Clinton Eastwood junior est né le 31 mai 1930 à San Francisco, à l'époque de la Grande dépression aux Etats-Unis. Cette période noire oblige ses parents à chercher du travail à travers tout l'Etat de Californie.

La famille mène une vie de nomade qui marquera profondément le jeune homme. Pendant son service militaire, il rencontre à Fort Ord deux jeunes acteurs : Martin Milner et David Janssen. Ces derniers le poussent vers le métier d'acteur et le jeune Clint gagne Los Angeles, en février 1953. L'année suivante, il intègre les studios Universal et subit l'apprentissage en vigueur à l'époque pour tous les apprentis comédiens. En compagnie de John Saxon, George Nader et de Tony Curtis, l'élève-modèle, il suit des cours de maintien, de danse, de combat à l'épée. Surviennent alors quelques apparitions dans des films tels que "La Revanche de la Créature " de Jack Arnold, en 1954, ou "Tarantula" du même Arnold, l'année suivante.

Toutefois, ces prestations ne lui laissent pas un souvenir impérissable et l'incitent à se tourner vers le petit écran, alors en pleine expansion. Clint parvient à décrocher un petit rôle dans la série "Highway Patrol" interprété par Broderick Crawford (un programme produit par Jack Herzberg et Vernon E. Clark et diffusé en 1955/1956, en syndication, sur les chaînes régionales américaines). Il y incarne un petit voyou dans un épisode de la première saison. Lire la suite...


- Au cinéma le 19 février 2020 - 

ça peut vous interesser

Concours Bluray : Le cas Richard Jewell

Rédaction

Frères de Sang : Un Spike Lee mineur

Rédaction

Frères de Sang : Black Live Matter

Rédaction