Classics

Le Secret de la Planète des Singes de Ted Post

Par Christophe Dordain

Voici le second volet du premier cycle adapté du roman de Pierre Boulle : "Le Secret de la Planète des Singes", réalisé par Ted Post et sorti en mai 1970 aux Etats-Unis. Alors que rien ne semblait pouvoir annoncer une suite au film-culte de Franklin J. Schaffner, dont la cohérence d'ensemble et le final devenu mythique donnaient au film "La Planète des Singes" le statut d'œuvre de référence, Arthur P. Jacobs, le producteur, entendait profiter de l'engouement extraordinaire suscité par le premier film et, dans la foulée, de mettre en chantier une suite. De surcroit, le studio 20th Century Fox, confronté à de nombreux échecs majeurs au cinéma à la fin des années 60, y voyait une belle opportunité d'enregistrer un nouveau succès à moindre frais puisque qu'une grande partie des décors du premier film existait alors...

le-secret-de-la-planete-des-singes-film-2
Brent (James Franciscus), un nouvel astronaute américain, traverse-lui aussi l’espace-temps pour rechercher Taylor. A son arrivée sur la Planète des Singes, il rencontre Nova (Linda Harrison), la "compagne" de celui-ci, et la cité des Singes. Menée par un nouveau Général, une imposante armée s’apprête à explorer et envahir la Zone Interdite. Brent y découvre bientôt un peuple d’humains mutants, adeptes de la télépathie, qui mettent au point une arme nucléaire puissante, et capable d’anéantir à nouveau la planète…

La production du "Secret de la Planète des Singes" débuta en février 1969 pour se poursuivre jusqu'en juin de la même année. Le scénario du film aura été l'objet de permanentes révisions et les moyens alloués n'étaient plus de la même ampleur que ceux attribués au film de Schaffner. Dans ce cadre, réalisé avec seulement la moitié du budget du premier volet (3 millions de dollars), tout en s’appuyant sur des éléments existants de décors conservés par la 20th Century Fox (qui les exploitera jusqu'en 1974 avec la série télévisée "La Planète des Singes"), cette suite, qui présente quand même des aspects intéressants, n’aura pas vraiment été à la hauteur de ce que nous étions en droit d’espérer après le succès rencontré par "La Planète des Singes", en 1968. Les nombreuses longueurs et autres incohérences du scénario qui la pénalisent sont parfois navrantes : erreurs de dates, changements de comportements de certains personnages-clés (notamment le Professeur Zaius joué par Maurice Evans), etc.

le-secret-de-la-planete-des-singes-film-4
Fort heureusement, la mise en scène, elle, demeure d'un niveau plus qu'honorable. Le cinéaste Ted Post sachant faire preuve d’habileté malgré ce scénario a priori peu convaincant. Ted Post est alors un de ces nombreux réalisateurs qui a appris son métier à la télévision. Ainsi a-t-il dirigé 179 épisodes de la série "Peyton Place" entre 1965 et 1969 (ainsi que 24 épisodes de "Rawhide", avec Clint Eastwood, et 55 épisodes de "Police des Plaines", avec James Arness). C'est d'ailleurs cette maîtrise de l'univers du western que l'on pourra percevoir dans "Pendez-les haut et court" que Ted Post tournera avec Eastwood en 1968. Plus tard, Ted Post retrouvera l'inspecteur Harry pour "Magnum Force" et on lui doit aussi un des premiers grands films sur la guerre du Viêt-Nam : "Le Merdier" avec Burt Lancaster (1978).

Pour "Le Secret de la Planète des Singes", Ted Post s'acquitte de sa tâche avec une belle efficacité dans un film riche en scènes d'action qui bénéficient de l'apport bienvenu des cascadeurs dirigés par Paul Stader (qui supervisera toutes les scènes d'action des 5 films que compte le premier cycle "La Planète des Singes" sans parler de son apport déterminant aux productions Irwin Allen telle "La Tour Infernale" par exemple).

le-secret-de-la-planete-des-singes-film-3
La partition musicale du "Secret de la Planète des Singes", elle, est signée Leonard Rosenman et s’inscrit parfaitement dans la continuité du formidable travail exécuté par Jerry Goldsmith. Il est aussi à noter que, dans ce second volet, Charlton Heston a un rôle secondaire au profit de James Franciscus. Ce dernier était à l'époque un comédien aguerri et dont le parcours à la télévision était déjà fort impressionnant (parmi ses principales prestations à des séries télévisées, signalons la série "Hunter" au sujet de laquelle nous avons écrit un large dossier).

le-secret-de-la-planete-des-singes-film-5
En définitive, loin d'être la suite indigne trop souvent stigmatisée par les critiques cinématographiques, "Le Secret de la Planète des Singes" mérite d'être appréciée pour une première fois et/ou revue avec grand plaisir. Ses atouts sont nombreux et, parmi les scènes emblématiques, on retiendra la découverte de la fameuse zone interdite, la description de l'environnement visuel souterrain dans lequel nos héros s'enfoncent (dans ce qui était l'ancien New York), ces décors post-apocalyptiques, etc. Reflet du cinéma de science-fiction tel qu'on le concevait à Hollywood à la fin des années 60, "Le Secret de la Planète des Singes" demeure quand même un sacré spectacle malgré ses évidents défauts.

ça peut vous interesser

Le Riche et le Pauvre : Saison 1

Rédaction

Les parachutistes arrivent

Rédaction

Cade’s County : The television series

Rédaction