Classics

L’Ile Sanglante de Michael Ritchie : Naufrage inévitable

L'Ile Sanglante de Michael Ritchie

Présentation du Bluray par Fabrice Simon

bluray-l-ile-sanglante-1
Une édition proposée par Elephant Films


SYNOPSIS

Un journaliste enquête sur les mystérieuses disparitions de bateaux dans le célèbre triangle des Bermudes. Accompagné par son fils, il se rend sur une île et vont bientôt se faire kidnapper par des pirates sanguinaires….


LE FILM

"L’île Sanglante", réalisé en 1980 par Michael Ritchie, est un curieux long-métrage qui débute comme un slasher digne d'un "Vendredi 13", pour se poursuivre en une enquête journalistique et s'achever sur un film de pirates, avec syndrome de Stockholm à la clef. Malheureusement, à cause sûrement de ce côté hybride, cette œuvre, sortie dans une très belle édition Blu-ray chez Elephant Films, peine à convaincre et surtout à intéresser.

Si elle se regarde sans déplaisir et même parfois avec un petit sourire de satisfaction, elle n'en reste pas moins basée sur un scénario totalement improbable et une histoire complètement ubuesque qui laisse souvent le spectateur pantois devant tant d'incongruité.

Un peu long (presque deux heures), ce film aurait sans doute gagné à être épuré tant certains thèmes abordés ne le sont que très superficiellement (comme celui sur les armes facilement acquises aux États-Unis) et viennent finalement alourdir l'ensemble.

A l'origine de ce projet, figure toutefois une figure légendaire, l'écrivain Peter Benchley, auteur du roman « Jaws » qui sera merveilleusement adapté par un certain Steven Spielberg au cinéma. Désireux de s'emparer des droits de son prochain livre, alors en cours d'écriture, les producteurs de "L’Île Sanglante" investissent deux millions de dollars (une somme colossale à l'époque) afin de pouvoir adapter ce présumé best-seller au cinéma.

Il faut dire que certains thèmes figurant dans ce bouquin (comme le fameux triangle des Bermudes qui inspira de nombreux sujets télévisés, même en France, dans les années 70) font saliver. Toutefois, d'un autre côté, le risque d'un échec public est prévisible : les films de pirates sont passés de mode et de nombreux projets autour de ce thème s’avèrent des fours économiques.

Et s'il a coûté près de vingt-deux millions à produire, le long-métrage de Ritchie n'en remporte finalement et péniblement qu'une quinzaine au box-office américain.

Pourtant le cinéaste à la baguette de cette œuvre hybride n'était pas un inconnu ; s'il ne faisait pas réellement partie de nouvel Hollywood incarné par les Coppola, Spielberg ou autre Scorsese, Ritchie était tout de même l'auteur de quelques films intéressants dont l'excellent "Carnage" avec Lee Marvin et Gene Hackman. Handicapé par cet échec avec "L’Île sanglante" Ritchie sera contraint par la suite de réaliser des œuvres typiquement commerciales dont certaines de qualité comme "Fletch" avec Chevy Chase.

Du côté de l'interprétation, le personnage principal est interprété par le grand Michael Caine dont la carrière à l'époque oscillait entre œuvres d'auteurs et films commerciaux censés financer ses impôts. On vous laisse imaginer dans quelle catégorie le grand comédien anglais place le film de Ritchie. Une œuvre qu'il a toujours par ailleurs reniée.

Au final, même si elle a atteint le statut d’œuvre-culte par sa quasi-invisibilité, "L’Île Sanglante" est un long-métrage, certes peu ennuyeux, mais bien trop bancal pour constituer un sommet du genre.

bluray-l-ile-sanglante-3
Michael Caine en fâcheuse posture dans L'Ile Sanglante

LE BLURAY

Pas grand-chose à se mettre sous la dent côté bonus dans ce bluray à l'exception d'un documentaire d'une quinzaine de minutes réalisé par Erwan Le Gac et Julien Commelli intitulé : "L'inévitable catastrophe". Un titre parfaitement bien trouvé et qu'aurait pu porter le film….

ça peut vous interesser

Hard Sun : La saison 1 en DVD

Rédaction

Police sur la ville avec Richard Widmark

Rédaction

Pour qui sonne le glas avec Gary Cooper

Rédaction