Classics

West Side Story : Un bijou du cinéma américain

Par Marine Fersing


Le remake de "West Side Story" de Steven Spielberg aura vu sa sortie repoussée d'un an à cause de la crise sanitaire. Un film qui permet de faire un retour sur le "West Side Story" de Robert Wise, sorti en 1961 aux Etats-Unis.

"West Side Story" est un incontournable. Inspiré de la comédie musicale homonyme à succès de Broadway, tout y est inoubliable. Ses chansons, ses décors, ses danses, etc. Le film s’inscrit dans les codes traditionnels du genre de la comédie musicale, mais il ne s’arrête pas là. L’intrigue renoue avec la tradition du couple amoureux déchirés par des rivalités familiales. Maria (Natalie Wood) et Tony (Richard Beymer) forment, dans "West Side Story", un Roméo et une Juliette des temps modernes. Maria est portoricaine. Tony est américain. Le frère de Maria est le chef des Sharks, bande rivale des Jets dont Tony est l’ancien meneur. Leurs deux communautés refusent cet amour. Toutefois, les deux jeunes adolescents vont se battre pour qu’il triomphe. Le film, pendant 2h30, nous plonge dans une histoire, certes, un peu naïve, mais que l’on dévore avec plaisir jusqu’au bout.

Un monument du cinéma américain

Dès sa sortie en 1961, le film aura été un véritable succès. Il est ainsi devenu le 1er au box-office de cette année-là aux Etats-Unis. En Europe, le film aura de même marqué les esprits et attiré le public. Le succès était tel que le cinéma George V, sur l’Avenue des Champs-Elysées, l’a projeté pendant quasiment cinq ans. Il n’y a pas que le public qui ait été épaté par "West Side Story". La critique aussi l’a couronné de louanges. Avec dix Oscars, le film est la comédie musicale la plus récompensée de l’histoire de la cérémonie.

classic-west-side-story1
George Chakiris - Copyright Carlotta Films

Cette œuvre fait partie du patrimoine cinématographique américain. La bibliothèque du Congrès, soit la bibliothèque nationale américaine, le considère comme “culturellement important”. Il faut dire que le réalisateur Robert Wise s’est entouré d’excellents artistes. Pour la chorégraphie, c’est Jérôme Robbins, très connu dans le milieu de la danse, qui a été choisi. La partition musicale a été écrite par les mêmes artistes que pour la comédie musicale d’origine : Leonard Bernstein, pour la musique, et Stephen Sondheim pour les paroles. Ils ont réussi leur mission : une fois que vous aurez vu "West Side Story", leurs chansons ne vous quitteront plus.

Une sublime mise en scène

Le plus bel atout de "West Side Story" est sa mise en scène. L’aspect quelque peu naïf de l’intrigue s'atténue grâce à cette dernière. La caméra filme le monde selon la vision de Maria et Tony, à l’image de la scène de leur rencontre. Lorsque le futur couple se regarde pour la première fois, les autres personnages disparaissent dans le flou. Avec ce regard offert par la caméra aux spectateurs, l’histoire d’amour entre Maria et Tony ne peut être que plausible à nos yeux. Dès lors, le spectateur n’a plus qu’à se laisser bercer par les pas de danse et les notes de la musique.

En décidant de réaliser un remake de "West Side Story", Steven Spielberg s’attelle à un projet de taille : apporter sa touche de modernité au film tout en respectant la beauté de l'œuvre d’origine. Les premières images de la nouvelle version font envie, alors rendez-vous en salle le 8 décembre prochain pour savoir si le pari est réussi.

ça peut vous interesser

Nitram : Il rate sa cible

Rédaction

Les Passagers de la Nuit : Fragments nostalgiques

Rédaction

West Side Story : Concours Bluray

Rédaction