11 décembre 2019
Archives Critiques

40 jours et 40 nuits : D’une rare bêtise !

Je suis vraiment désolé, mais il semblerait que les distributeurs français vous trouvent trop intelligents, chers spectateurs. Dans ce cas, c'est simple : on balance un film dans ce genre là, histoire de vous lobotomiser un petit peu quand même. Un film d'ailleurs qui ne mérite pas d'être critiqué ici.

Certes, des acteurs nazes, des "djeunz" bons à rien, et une bonne fin "morale à l'américaine", voilà le programme. Et ce, dans un cadre de bonne humeur au sein d'une start-up conviviale, où tout le monde gagne bien sa vie sans travailler pour autant - faut pas pousser quand même ! Autant d'éléments clichés inutiles - l'histoire l'est à la base - qui ne sont là uniquement que pour mettre en valeur le jeune Josh Hartnett. En effet, il aurait comme on dit monté en flèche, tout de suite apres "The Faculty", puis "Virgin Suicides", et enfin "La chute du faucon noir"...

Toutefois, face à un film aussi bête, une seule remarque vous vient alors à l'esprit : Josh, arrête de faire le "faucon", s'il te plaît...

Auteur :Houmann Reissi
Tous nos contenus sur "40 jours et 40 nuits" Toutes les critiques de "Houmann Reissi"