7 décembre 2021
Critiques

Albert à l’Ouest : A l’Ouest, il y a du nouveau…

"Albert à l'ouest" (distribué par Universal France) ou titré en version originale de façon plus évocatrice et bien moins ridicule, "A Million Ways to Die in the West", est un film écrit, produit et réalisé par le brillant Seth MacFarlane tenant le rôle principal, accompagné de Charlize Theron, Liam Neeson, Giovanni Ribisi, Neil Patrick Harris, Sarah Silverman et Amanda Seyfried.

Au vue de cette belle brochette d'acteurs, cette comédie se trouve être très bien interprétée avec une petite note pour une MacFarlane qui, cette fois, se retrouve directement face à la caméra et non plus en tant que doubleur d'un de ses personnages. Il y est à la fois farfelu, méprisable, idiot, antipathique, attachant, bourru et voire même, dans certains cas, sociopathe et c'est peut-être çà son problème. Bien que ce rôle de looser lui convienne parfaitement, ou disons plutôt que MacFarlane était tout naturellement indiqué pour incarner ce personnage,e qui plus est s'il est le réalisateur, il est cependant bien regrettable de voir que MacFarlane joue de façon un peu plate.

Cette comédie intelligemment écrite nous emmène dans une Far-West hostile autant pour ses fous de la gâchette, mais aussi, et surtout, en nous montrant les conditions de vie de l'époque, choses que l'on ne voit pas si souvent dans les bons vieux westerns spaghetti. Il s'agit là d'une très bonne comédie, bien qu'à l'humour parfois un peu gras. "Albert à l'ouest" tourne intelligemment à la dérision du Far West et nous régale avec de bons gags tout droit sortis de l'esprit fou de MacFarlane, rentre-dedans, pas très fin, sans aucune subtilité, voire même pour certains à la limite du trash, mais pourtant incroyablement efficace.

Pourtant à coté de cela, "Albert à l'ouest" demeure un western avec ses indiens, ses duels aux colts, ses bagarres de saloon, ses chevauchés sur le mode course-poursuite, son chemin de fer et ses pépites d'or. Bref, tout comme son personnage principal, le film tranche avec les vieux westerns et offre un regard moderne sur le Far-West, à la fois rêveur, craintif et touchant. Qui plus est, le film nous offre plusieurs caméos très bien amenés que tout le monde reconnaitra et qui plaira à tous, même si, pour l'un d'entre eux, il s'agit plus d'une référence à l'actrice Charlize Theron qu'à son personnage.

"Albert à l'ouest" est finalement dans la lignée de "Ted", qui se doit d'être vu en version originale et pour lequel il faut avoir l'oreille fine et l'esprit ouvert et dont son principal défaut serait qu'il s'adresse avant tout qu'aux américains et à ceux qui connaissent bien les Etats-Unis du XIXème siècle. Toutefois, il s'agit probablement là de la meilleure comédie que nous ayons vue cette année et ce malgré la différence culturelle que nous avons avec les Etats-Unis. Que dire de plus si ce n'est qu'il y a enfin du nouveau à l'ouest !

Auteur :Vivien Descamps
Tous nos contenus sur "Albert à l'Ouest" Toutes les critiques de "Vivien Descamps"

ça peut vous interesser

House of Gucci : Simple mais luxueux

Rédaction

Fast and Furious 9 : Concours Bluray

Rédaction

Old : Le bluray

Rédaction