Critiques

American Nightmare : C’est bien le cauchemar attendu !

Certains producteurs, et pas des moindres, hésitent rarement à lancer des suites lorsqu'un film triomphe au box-office. Ces suites sont même souvent contractuellement prévues en cas d'un certain retour sur investissement et les comédiens signent souvent en amont pour plusieurs films, si tant est que le projet ait un potentiel à franchises.

Certaines maisons de production fonctionnent de cette façon mais aussi, telles les poupées gigognes, en appliquant des recettes qui ont faits leurs preuves, dans des déclinaisons qui se servent des mêmes ingrédients mixés à d'autres univers.

C'est le cas de Blumhouse Pictures, la société de Jason Blum, à l'initiative de la saga "Paranormal Activity" et autres "Insidious" et "Sinister".

A nouveau, avec "American Nightmare", une bonne idée d'anticipation, un concept qui sent le souffre et comme souvent des frissons qui ne tiennent pas leur promesse initiale et un soufflé qui retombe aussi vite qu'il est monté.

Malgré un sujet qui aurait pu s'avérer passionnant, "American Nightmare" est trop dénué de rythme et de suspense et bénéficie d'une réalisation bien plate pour susciter au final autre chose qu'ennui et déception.

Second film de James DeMonaco après Little New York, "American Nightmare" laissait entrevoir la promesse d'un brûlot avec en digression un discours plein de poigne et de contestation sur une société en pleine dérive, mais de brûlot il n'est jamais question tant le film reste dans les sentiers balisés du home invasion.

Et même dans ses moments forts, lors des actes de sauvagerie ou d'attaques qui ponctuent le récit, le film reste inintéressant au possible et la tension dramatique qu'on voudrait nous vendre disparait en fumée à peine a t-elle fait son apparition.

Si quelques scènes sont efficaces, on le doit plus à un Ethan Hawke comme souvent très bon, même si son personnage -comme tous les autres d'ailleurs- est particulièrement mal écrit.

Malgré un dernier acte un peu mieux agencé que le reste, et qui ne suffit malheureusement pas à maintenir notre attention, le film n'apporte rien de neuf et on a constamment le sentiment d'avoir déjà vu ça des milliers de fois.

Entre la caricature et une subtilité absente de bout en bout, "American Nightmare" est bien le cauchemar attendu. 

Auteur :Fred Teper
Tous nos contenus sur "American Nightmare" Toutes les critiques de "Fred Teper"

ça peut vous interesser

Hobbs & Shaw : gagnez vos places !

Rédaction

Hobbs & Shaw : Que faut-t’il attendre de ce film ?

Rédaction

Les Concours de l’été : American Nightmare 3

Rédaction