Critiques

American Nightmare : Vite vu, vite oublié

Là où "American Nightmare" aurait pu satisfaire les fans de film d'horreur pure et dure et ceux attirés par les suspens tordus et loufoques, il dégringole dans le kitsch avec désinvolture  et à grand renfort d'effets faciles. Horriblement banal.

En somme pour échapper à la purge, il est préférable de sombrer le plus rapidement possible dans le sommeil. C'est d'ailleurs à peu près le seul moyen (à part, évidemment, ne pas aller voir le film) de protéger ses oreilles de toutes ses explosions sonores et autres effets " bouh " censés effrayer.

Un résultat d'autant plus catastrophique, qu'il se conjugue au jeu déplorable et insipide d'Ethan Hawke qui doucement mais sûrement se dirige vers les Direct to DVD et ne parlons pas des acteurs secondaires.

Ce qui est d'autant plus regrettable puisque "American Nightmare", sur de fond de thriller psychologique, repose sur une idée originale expurger la haine accumulée; en somme un exutoire collectif qui permet de concevoir la violence comme instrument de maîtrise de l'État.

En effet là où Stanley Kubrick dans son chef d'œuvre "Orange Mécanique" exploite parfaitement la violence par une mise en scène esthétisée; une violence au  service de la dénonciation de l'Etat comme miroir de l'attirance recluse de la brutalité pour les hommes; James Demonaco se contente de faire sursauter le spectateur (du moins il essaie) sur son siège en recyclant sans aucune imagination les procédés les plus éculés du genre.

Bre, on a le sentiment avec "American Nightmare" d'un film lisse, aux frissons faciles, uniquement conçu pour récolter un max de blé le premier week-end de sortie et être rapidement oublié dès le second. C'est bien la seule chose qui fout la trouille dans ce nanar.

En somme un scénariste et réalisateur qui n'exploite pas le dixième de son idée. A quand le remake ?

Auteur :Nicolas Vasseur
Tous nos contenus sur "American Nightmare" Toutes les critiques de "Nicolas Vasseur"

ça peut vous interesser

Hobbs & Shaw : gagnez vos places !

Rédaction

Hobbs & Shaw : Que faut-t’il attendre de ce film ?

Rédaction

Les Concours de l’été : American Nightmare 3

Rédaction