30 juillet 2021
Critiques

Aurore : Il n’y a pas d’âge pour se sentir jeune !

Comédie à la fois légère et sociale, "Aurore" raconte avec fidélité le calvaire de la gente féminine confrontée à la vieillesse. Agnès Jaoui crève littéralement l'écran dans la peau de cette mère de famille inéluctablement rattrapée par le poids des années.

Servi par une panoplie de seconds rôles tout à fait convaincants, le personnage principal se retrouve complètement dépassé par l'évolution de son quotidien voire même de sa propre existence. Alternant parfaitement moments de légèretés cocasses et séquences d'émotions retentissantes, "Aurore" résume avec une certaine justesse le désespoir lié à l'âge sans pour autant tomber dans l'introspection pure et dure. On y découvre un personnage très attachant qui tente tant bien que mal de faire face à ses doutes et à ses peurs.

Volontairement nostalgique par moment, "Aurore" s'attache à dévoiler les différentes étapes traversées par le personnage en n'occultant aucun détails. Le spectateurs jongle ainsi en compagnie d'Agnès Jaoui entre les conséquences physiques du vieillissement, la projection de sa propre jeunesse oubliée au travers de celle des ses enfants, ou encore la redécouverte de sa sexualité. Si les femmes d'un certain d'âge s'identifieront sans problème au personnage d'Aurore, les hommes auront également la joie de voir leurs différents portraits dépeints de manière subtilement satirique.

Bien que le film ait tendance à trainer en longueur sur la fin. Le scénario, globalement prévisible mais plutôt justifié dans le cas présent, laisse tout de même aux spectateurs un vaste sentiment de joie au moment du générique de fin. Bref, "Aurore" est un feel-good movie parfaitement assumé renfermant une véritable leçon de vie pour quiconque s'aventurera à le visionner.

Auteur :Clément Machetto
Tous nos contenus sur "Aurore" Toutes les critiques de "Clément Machetto"

ça peut vous interesser

Titane : La Chair et le Sans-Plomb

Rédaction

Titane : Curieux métal

Rédaction

Présidents : Surréaliste

Rédaction