6 décembre 2021
Critiques

Barbaque : La saison de la chasse est ouverte

Par Alexia Graziani


"Barbaque", la « comédie romantique » de Fabrice Eboué apparait tel un OVNI dans le paysage cinématographique français. Gore et drôle, cruel et appétissant, "Barbaque" est une de ces pépites qui mérite le coup d’œil.

Le pitch de "Barbaque" est très simple, Vincent et Sophie sont bouchers. Leur commerce, tout comme leur couple, est en crise. Mais leur vie va basculer le jour où Vincent tue accidentellement un végan militant qui a saccagé leur boutique… Pour se débarrasser du corps, il en fait un jambon que sa femme va vendre par mégarde. Jamais jambon n’avait connu un tel succès ! L’idée de recommencer pourrait bien les titiller…

Le concept de "Barbaque" paraît totalement absurde sur le papier, même dérangeante, on parle quand même de meurtre dans une dimension comique. Et pourtant, ça fonctionne (TF1 a même participé à la production, c’est dire !).

critique-barbaque1
Marina Foïs au coté de Fabrice Eboué - Copyright Cinéfrance Studios.

"Barbaque" brille par son humour très macabre et ces scènes de violences explicites (d’où l’interdiction au moins de 12 ans). Mais après tout, le film est réalisé par Fabrice Eboué dont l’humour noir en est devenu sa signature. Néanmoins, le film amène un vent de fraîcheur parmi les comédies françaises qui, aujourd’hui, ont un peu de mal à sortir des sentiers battus.

"Barbaque" fait aussi preuve d’intelligence car, malgré ce qu’on peut croire, on ne se moque pas que des végans. Tout le monde en prend pour son grade : les bouchers industriels et ceux artisanaux, les riches et les plus précaires, etc. On peut souligner aussi un casting impeccable. Personne d’autres ne pourrait incarner ce couple de psychopathes. Fabrice Eboué et Marina Foïs, en femme accro à Faites entrer l'accusé, ont la tête de l’emploi. Ils ne rencontrent aucune difficulté à nous emmener avec eux dans leurs aventures plus qu’insolites.

"Barbaque" vaut absolument le coup d’œil ! Espérons maintenant que ce film apporte un peu plus de changement et surtout de prise de risque dans le paysage cinématographique français.

ça peut vous interesser

La Méthode Williams : Trop douce ?

Christophe Dordain

Arras Film Festival 2021 : (R)évolutions de l’amour

Rédaction

Les Aventuriers des Salles Obscures : 30 octobre 2021

Rédaction