Critiques

Barry Seal : American Traffic : Un Tom Cruise movie rock’n roll et emballant

Tom Cruise n'est jamais meilleur que quand il égratigne un peu son image. Ici ce n'est pas à cause d'un mauvais film (rappelez vous de la catastrophe "La Momie"), d'une cascade ratée ou d'une envolée lyrique sur sa secte, mais bel et bien un rôle taillé sur mesure d'américain surhumain, qui trace sa destinée sur fond de sourire ultra bright et de charme ravageur. On lui flanque encore une bombe anatomique de la moitié de son âge en femme de cinoche, et un personnage bigger than life à interpréter. Sauf qu'ici petit twist, c'est bel et bien un connard sans scrupule qui va construire sa fortune sur sa débrouillardise et une capacité à être toujours au bon endroit, jusqu'à être dans le même temps un rouage indispensable de la CIA et du cartel de Medellin. 

Montage à la Martin Scorsese rempli de tube d'époques, caméra portée pour plus de réalisme, Doug Liman et Tom Cruise nous refont ici la saison 1 de "Narco", sans son ultra violence ni de charge acerbe contre les Etats-Unis (ou alors bien cachée derrière des apparats de coolitude absolue). Et ça fonctionne : on s'amuse comme des petits fous devant le rocambolesque des situations et des rebondissements, devant le culot du personnage et sa réussite absolue sans être trop contrarié ni se relever la nuit des agissements de ce bon vieux Pablo Escobar.

On ne ressent jamais véritablement de menace face à un choix de carrière pourtant un poil risqué et des collègues assez à cran sur leur gâchette, mais on est clairement emballé par la force du récit (jusqu'à attendre un carton « This is still a true story » façon Michael Bay), et un emballage ultra fun et rock'n roll. Et Tom Cruise s'éclate à jouer un salaud intégral qui se cache derrière sa mission de père qui doit subvenir aux besoins de sa famille, tel un Scarface d'opérette qui s'éclate à gagner de l'argent facile.

Pas un grand film donc, mais on s'y amuse autant devant l'écran que derrière. En ces temps de déprime post-rentrée, un bon divertissement qui remplit son office.
Auteur :David Marmignon
Tous nos contenus sur "Barry Seal : American Traffic" Toutes les critiques de "David Marmignon"