Archives Critiques

Bienvenue à Collinwood : Le Pigeon revisité

Remake du célèbre film de Monicelli, "Le Pigeon", qui réunissait en son temps les géants de la comédie italienne (Gassman, Mastroianni, Totò), "Bienvenue à Collinwood" est une bonne surprise.

S'il l'on préférera, comme souvent, la version originale de l'œuvre, ce premier film des frères Russo est à classer dans la catégorie des bons petits films, tout à fait sympathiques. A défaut de réserver de grandes surprises, "Bienvenue à Collinwood" nous contamine par sa bonne humeur et sa drôlerie.

Les losers, quand ils ne sont pas déprimants dans les films britanniques, sont souvent irrésistibles et attachants, qui plus est dans les films de gangsters, où l'effet de bande multiplie d'autant notre joie. Les personnages sont tous très relevés, et le film fonctionne parce que le spectateur ressent lui-même la joie des acteurs à les incarner.

En tête de liste vient triomphalement la découverte Sam Rockwell, hybride énergique et délirant de Jim Carrey et Tom Cruise, qui mène une troupe de petits bras plutôt grandes gueules composée entre autre de Luis Guzman, Michael Jeter, Isaiah Washington et du grand William H. Macy.

Co-produit par les inséparables Steven Soderbergh et George Clooney (qui y fait une apparition remarquée et qui a eu la bonne idée de donner le rôle titre à Sam Rockwell dans son premier film, à sortir), "Bienvenue à Collinwood" ne restera pas dans les annales, mais vous fera passer assurément un bon moment.

Auteur :Alessandro Di Giuseppe
Tous nos contenus sur "Bienvenue à Collinwood" Toutes les critiques de "Alessandro Di Giuseppe"

ça peut vous interesser

Les Crimes du Futur : Pas prémonitoire

Rédaction

Les Crimes du Futur à Cannes

Rédaction

Un talent en or massif : Le cinéma hors des Cages

Rédaction