Archives Critiques

Bienvenue à Collinwood : Les nouveaux Arsène Lupin

Complices sur Hors d'atteinte et l'année dernière sur "Ocean's Eleven", George Clooney et Steven Soderbergh ont sans doute développé une affinité pour les films de braquage. Producteurs (et aussi acteur pour Clooney) de ce petit film, leur patte marque incontestablement cette petite production très agréable.

Anthony et Joe Russo filment "Bienvenue à Collinwood" d'une manière assez inspirée cette chronique d'un échec annoncé. Le groupe de gangsters à la manque ne manque pas d'un certain charisme… à rebours ! Et le récit, dans sa construction, laisse suffisamment de place aux rebondissements annoncés comme aux autres.

Sur le fond, on est pas très loin du cinéma de Tarantino mais la forme, plus soignée mais plus habituelle aussi, marque moins. Pour autant, de la prison aux arrière-cours en passant par les bals, le Collinwood que filment les deux frères possède une véritable atmosphère qui imprègne le film et les acteurs.

Arsène Lupin a trouvé ses compères les plus maladroits, cette histoire raconte leurs déboires avec autant d'humour que de talent.

Auteur :Guillaume Branquart

Tous nos contenus sur "Bienvenue à Collinwood" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"

ça peut vous interesser

Les Crimes du Futur à Cannes

Rédaction

Un talent en or massif : Le cinéma hors des Cages

Rédaction

Moonfall : Le ciel nous tombe sur la tête !

Rédaction