28 février 2020
Critiques

Bis de Dominique Farrugia : La critique

L'affiche de "Bis", nouvelle comédie de Dominique Farrugia (ex-Nul), fait languir les amoureux et nostalgiques des années 80, de la veste en jean et de la musique pop voire disco. Les inconditionnels de l'humour ravageur de Franck Dubosc et Kad Merad n'en seront pas en reste puisqu'ils sont les deux stars de cette comédie.

Toutefois, "Bis" n'est pas une comédie comme les autres. Avec, au programme, ces deux énergumènes et un retour vers le passé (vu et revu d'ailleurs), c'est une comédie à l'humour franchouillard que l'on s'attend donc à voir. Et pourtant, on se surprend à s'émouvoir et à s'attendrir plus qu'à éclater de rire. Tout au long du film, ce sont les relations père-fils qui se déroulent comme un fil rouge. Souvent tumultueuses, à l'image des ados qu'ils sont (ou essaient d'être), Franck Dubosc et Kad Merad tentent tant bien que mal de résoudre conflits et malentendus du passé. En résulte alors, parfois, des dialogues trop mélodramatiques qui cassent le rythme saccadé de la comédie.

Entre deux situations cocasses, et quelques références hilarantes à "Bienvenue chez les Ch'tis" et aux "Visiteurs", "Bis" est une comédie tendre qui, mine de rien, s'interroge sur notre existence et le temps qui passe et sur nos choix et regrets. Dominique Farrugia nous offre d'ailleurs un final poétique, voire cosmique, qui nous laisse songeur quelques secondes avant de nous ramener au rire entre deux génériques de fin. Hormis nous faire rire, l'autre promesse de cette comédie était de nous faire danser sur les années 80. Pari tenu, cette fois, avec une playlist disco et rock français, de Téléphone à Kool of the Gang, la musique porte le film et les acteurs excellent avec leur dégaine d'adolescents attardés.

Cette comédie n'a malheureusement pas su répondre à toutes les attentes qu'elle a suscitées. En effet, elle déçoit et surprend à la fois. Peu de scènes cultes au fond mais aussi peu de grands éclats de rire. Elle laisse plutôt place à une étonnante introspection de deux hommes, un peu perdus et désespérés, qui parvient à faire naître sur nos visages un sourire long de 1 heure et 38 minutes...

Auteure :Mélanie Lecoeuvre
Tous nos contenus sur "Bis" Toutes les critiques de "Mélanie Lecoeuvre"

ça peut vous interesser

Replay – Les Aventuriers des Salles Obscures : 18 Janvier 2020

Rédaction

Une Belle Equipe : Au-delà du foot

Rédaction

Rencontrez Une Belle Equipe à Kinepolis Lomme !

Rédaction