12 décembre 2019
Archives Critiques

C’est la vie : Une belle histoire qui finit mal…

"C'est la vie" est un film sur la mort mais il pas morbide pour autant. En adaptant La mort intime de Marie de Hennezel, Jean-Pierre Améris cherche plutôt à saisir tout ce qui n'est pas montré d'ordinaire.

Dans "C'est la vie", l'univers médical est absent, ce qui prime, c'est l'humain, les relations humaines qui se nouent entre soignants et patients. Des liens inévitables mais qui aident ces gens qui n'ont plus grand chose.

En choisissant de faire cette comédie dramatique et en choisissant cette approche affective, "C'est la vie" prête du coup le flanc aux critiques. Larmoyant, un peu vain, cucul, propre sur lui : le film est tout ça évidemment mais il est parfois utile de rappeler que des gens meurent seuls tous les jours. Un peu d'amour, ça ne peu pas leur faire de mal.

Sandrine Bonnaire en veuve inconsolable et hyperactive est plus éclatante que jamais, on croit la redécouvrir après la succession de rôles sombres qui lui ont permis d'affirmer son talent.

Jacques Dutronc est convainquant en vieux monsieur qui se meurt, surpris par un amour qu'il n'attendait pas. C'est la vie plaira sans doute parce qu'il n'a rien de véritablement mauvais.

Bref, un film gentil et finalement peu marquant, un film qui ne fâche pas mais essaie plutôt de réconcilier. Tout cela possède un côté gnangan un peu agaçant mais qui peut séduire.

Alors si vous aimez les belles histoires qui finissent mal (évidemment), pourquoi pas ?

Auteur :Guillaume Branquart
Tous nos contenus sur "C'est la vie" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"

ça peut vous interesser

3 jours et une vie : Le cinéma de genre français n’est pas mort !

Rédaction

3 jours et une vie : Angoisse et tension à Olloy

Rédaction

Concours : avant-première du film 3 jours et une vie

Rédaction