16 septembre 2019
Archives Critiques

Camping : La critique

Vive le camping ! Mois d'août. Camping des flots bleus. Comme chaque année, un groupe d'habitués se retrouve entre Arcachon et Le Moulot. Mais cet été, un médecin parisien et sa fille, tombés en panne alors qu'ils faisaient route vers Marbella, vont bouleverser leur quotidien.

Après s'être attaqué au monde fermé de la jet-set et à celui du football, Fabien Ontoniente nous livre ici avec "Camping" une énième caricature. Voulant surfer sur la vague des "Bronzés", le réalisateur a choisi un sujet plus populaire où chacun pourrait se retrouver.

Certains trouveront que les personnages sont poussés à l'extrême, pourtant le film est plus que plaisant. Frank Dubosc se régale en jouant le beauf, un rôle déjà exploité dans ses sketches et qui semble lui être taillé sur mesure.

A ses côtés, on retrouve Gérard Lanvin en chirurgien esthétique, plus habitué aux palaces qu'aux tentes, et qui ne fait aucun effort pour s'intégrer. Ce personnage au caractère froid et agressif se rapproche de celui que l'acteur tenait dans "3 Zéros", et il aurait été sympathique de le voir dans une composition différente.

Le couple Patrick Chirac-Michel Saint-Josse fonctionne néanmoins à merveille et est épaulé par un casting de choix. Antoine Duléry, Mathilde Seigner, Claude Brasseur et les autres nous font découvrir les joies de la vie en camping où l'intimité est difficile, mais où la bonne humeur est de rigueur.

Alors levez vos verres – de pastis évidemment – et foncez voir ces beaufs pas toujours fins mais décidément très attachants.

Auteur :Julia Verona

Tous nos contenus sur "Camping" Toutes les critiques de "Julia Verona"

ça peut vous interesser

Avant-première du film Le Dindon en présence de Dany Boon !

Rédaction

Le Dindon : Catastrophe industrielle ?

Rédaction

Le Chant du Loup : Sortie en DVD

Rédaction