Critiques

Champagne ! : Un goût de déjà bu

Par Jérémy Joly

Nicolas Vanier est un réalisateur qui a commencé sa carrière par des documentaires comme "L'Enfant des neiges" et "Le Dernier Trappeur". Il se lance par la suite dans la fiction mettant en scène principalement des films d'aventures avec des enfants comme héros. C'est le cas de "Belle et Sébastien", "Poly" ou encore "Donne-moi des ailes". Dans tous ses longs-métrages, Nicolas Vanier nous montre la beauté de la nature et des animaux qu'il faut préserver.

"Champagne !" marque un changement dans la carrière de Nicolas Vanier. Dans ce film, le personnage principal n'est pas un enfant et la nature n'est pas au centre de l'histoire. Pour la première fois, Nicolas Vanier se lance dans la comédie.

Un film de bande

Comme chaque année, à l'arrivée de l'été, le cinéma français nous apporte sa comédie ensoleillée. « Champagne ! » est l'histoire d'une bande de potes qui se retrouve pour l'enterrement de vie de garçon de Patrick, en plein été. L'arrivée de Christine, la future mariée, va bouleverser tout ce petit groupe.

Dans le même style, nous avions eu en 2014, "Barbecue", une comédie réussie, dans laquelle un groupe d'amis se réunit le temps d'un séjour en vacances. "Champagne !", tout comme "Les Petits mouchoirs", se déroule de la même manière. Il y a le temps des disputes, des larmes, puis celui des réconciliations et des embrassades. L'amitié finit toujours par triompher face aux années passées et aux mensonges.

Des personnages trop creux

Malheureusement, Nicolas Vanier s'est simplement contenté de reprendre les codes du genre des films de bande et "Champagne !" n'a rien de bien innovant. Les personnages sont stéréotypés et n'ont aucune originalité. Nous retrouvons Guillaume qui n'hésite pas à lancer des piques à ses amis et balance des plaisanteries sans cesse. Il y a également le personnage benêt du groupe, qui est souvent la victime des vacheries de la bande et qui finit par se rebeller.

Enfin, le personnage féminin du groupe est lesbienne, ce qui n'apporte rien de particulier au récit. Elle serait hétérosexuelle que l'histoire serait la même. Ce choix a sans doute été fait afin de rentrer dans la mode, d'intégrer coûte que coûte un personnage LGBT dans les films. Parfois, il serait intéressant de ne pas donner d'indications sur l'orientation sexuelle d'un personnage. De surcroît, Christine est l’écervelée qui enchaîne les gaffes, une femme amusante au début puis très vite irritable. La gourde est récurrente dans ce genre de films. Les personnages sont donc difficilement attachants surtout que les dialogues sont sans relief.

"Champagne !" ne nous épargne pas les scènes habituelles comme la danse dans la cuisine que l'on retrouve dans "Les Copains d'abord", une référence dans les films sur une bande d'amis. Nicolas Vanier a simplement ajouté une bataille ridicule de nourriture. La partie de football dans le jardin et le repas bien arrosé n'ont pas été oubliés. Ainsi, le film enchaîne-t-il les scènes vues et revues.

Une réalisation bancale

La force des longs-métrages de Nicolas Vanier est qu'il sait filmer les paysages. Les montagnes et les forêts étaient sublimées à l'écran. Certains plans assez courts mettent en valeur la beauté de la région du Grand Est. Même les plans rapides avec la colombe qui revient régulièrement sont superbes. C'est là tout son style. Malheureusement, Nicolas Vanier est moins doué pour les scènes se déroulant dans des espaces clos. Lors du générique du début, nous suivons une voiture avec à son bord quelques uns de la bande d'amis. Les plans sont complètement ratés. Certaines scènes dans la maison sont mal filmées. Le réalisateur semble beaucoup plus à l'aise lorsque les personnages se retrouvent en extérieur, il arrive à intégrer plus facilement ses acteurs dans le décor.

"Champagne !" n'est malheureusement pas le bon cru annoncé. En même temps, il faut reconnaître que l'année 2022 n'est pour le moment pas un très bon millésime pour la comédie française. Ce « Champagne ! » manque malheureusement de fraîcheur et de brillance. Il y a malgré tout une belle qualité, c'est son casting exceptionnel : Elsa Zylberstein, François-Xavier Demaison, Stéphane De Groodt, Éric Elmosnino et Sylvie Testud.

Tous nos contenus sur "Champagne !" Toutes les critiques de "Jérémy Joly"

ça peut vous interesser

C’est magnifique ! : Un conte moderne

Rédaction

Hommes au bord de la crise de nerfs : Drôle de thérapie

Rédaction

Coupez ! : Drôlement effrayant

Rédaction