25 juillet 2021
Archives Critiques

Couple de Stars : La critique du film

Hollywood est un panier de crabes, une usine à gaz autant qu'à rêves et un joyeux assemblage hétéroclite de personnalités aussi variées que, généralement, enfermées dans leur image. Partant ce constat sans appel, Billy Crystal et consorts se lancent dans une comédie quelque peu amère sur l'univers du cinéma et les caprices de ses stars.

Après avoir longtemps partagé l'affiche de nombreux films communs, Gwen et Eddie ont fini par se sépare et les spectateurs américains pleurent leur couple fétiche. Leur dernier film n'étant pas tout à fait prêts le producteur fait appel à un vieux renard de la communication pour distraire les journalistes autour des déboires du couple de vedettes. Elle l'a abandonné pour un hispanique plutôt stupide, il est encore plein d'amour pour elle : une situation explosive qui fait la joie de l'attaché de presse tout heureux de pouvoir détourner l'attention d'un film qui se fait attendre.

Hollywood s'autocritique, un art dans lequel les américains s'avèrent plutôt doués, mais ici, le film ne tient pas toutes ses promesses. Certes, le rire se fait souvent grinçant et les coups de griffe pleuvent mais réalisateur et scénaristes semblent ne pas vouloir aller jusqu'au bout de leur critique et le film vire alors à la comédie sentimentale fléchée et classique qui ne risque pas trop d'effrayer le spectateur moyen.

Les acteurs s'en sortent bien, sans plus, excepté John Cusack qui, de film en film, s'affirme comme un acteur talentueux et décidément plus capable que ne pouvait le laisser supposer ses premiers rôles. Le vieux routier Billy Crystal, professionnel de la comédie et accessoirement co-scénariste du film, joue gentiment avec son image.

L'ensemble bien que distrayant, plutôt rythmé et assez drôle ne restera pas dans les mémoires. On rêve encore d'un film tel que celui que le personnage interprété par Christopher Walken propose à son public.
Auteur :Guillaume Branquart
Tous nos contenus sur "Couple de Stars" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"