5 décembre 2021
Critiques

Cry Macho : Les vieux jours de Clint Eastwood

Par François Bour


Avec "Cry Macho", Clint Eastwood est une nouvelle fois à la réalisation et au premier rôle. Celui d'un cowboy âgé dont la vie est derrière lui. Une vie fait de hauts et de bas. Un peu à l'image du film. Un long métrage à l'image de son réalisateur. Beau, touchant mais vieux jeu.

Alors que "Cry Macho" est sorti en salle, est-ce un sacrilège de dire du mal d'un film de Clint Eastwood ? La question se pose au regard des nombreuses critiques de la presse. Les louanges sont de mises. Il faut dire que Clint Eastwood fait partie de cette petite catégorie d'hommes ou de femmes qui ont une aura en tant qu'acteur ET réalisateur. Oui la carrière de l'américain ne contient pas beaucoup de mauvais films. Quelque soit le chapeau (de cowboy) qu'il a porté. Mais c'est aussi en parcourant cette filmographie, en se remémorant ses films qu'il faut évoquer son dernier long métrage en date.

Clint Eastwood, ce vieux cowboy

Clint Eastwood est un homme de 91 ans. C'est une donnée importante dans "Cry Macho". L'acteur est âgé, le réalisateur l'est aussi. Aussi, "Cry Macho" est un film sur la vieillesse. Celui d'un cowboy qui vit ses dernière années dans une routine. Jusqu'au jour où son patron lui propose d'aller récupérer un jeune ado au Mexique. Le patron a eu une aventure au Mexique et treize ans après il se souvient avoir un fils. Sauf que sa mère ne veut pas l'envoyer au Texas.

Donc Mike, star déchue du rodéo, va payer sa dette et aider son patron. Le synopsis de "Cry Macho" annonce une mission presque impossible pour Mike face à la pègre mexicaine, la police et son propre passé. Puisque le film tourne presque autour d'un seul rôle, c'est là qu'il faut rappeler que Mike est joué par Eastwood et ses 91 ans.

Il ne s'agit pourtant pas de stigmatiser la performance de l'acteur à son âge. Il faut pour autant admettre que le scénario de "Cry Macho" doit s'adapter aux capacités physiques de son acteur. Le débat n'a pas lieu d'exister. Clint Eastwood est un  grand acteur. Un acteur digne qui ne cache pas son âge, il en joue. Cela se voit dans les déplacements et l'attitude de Mike. A vrai dire, Mike, c'est Clint Eastwood.

critique-cry-macho1
Clint Eastwood - Copyright Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. / Claire Folger

Le personnage principal de "Cry Macho" permet à l'acteur d'être face à sa réalité. Celle d'un vieux coq, un ancien Macho, traduit comme un homme fort. Un Macho qui n'en est plus un et qui fait le bilan de sa vie aux cotés d'un gamin de 13 ans qui débute la sienne. Le scénario donne un récit bien tranquille adapté à son acteur principal, jouant sur les qualités d'interprétation plutôt que sur le rythme. Mike est un cowboy à la force tranquille, amateur de sieste et à la recherche d'une fin de vie paisible.

Un beau voyage

C'est un constat indéniable. "Cry Macho" n'est pas un film prenant par sa tension. Elle est presque inexistante. Malgré les faces à faces avec la pègre et la police. Ceux ci existent bien mais la mission impossible ressemble davantage à un road trip qu'à une extraction d'enfant retenu de force. C'est même un beau road trip. D'un film où il ne se passe pas grand chose, le dénigrement facile consiste à dire "il y a de beaux paysages". Ici, il ne s'agit pas de dénigrement. "Cry Macho" est un film réalisé par un réalisateur de talent. 91 piges ou pas. Dans la mise en valeur de ses acteurs, dans les plans larges, dans l'utilisation de la lumière. Il ne faut pas être un spécialiste du cinéma pour s'en apercevoir. "Cry Macho" est un beau film !

Un beau film est il forcément un bon film ? C'est là que la filmographie de Clint Eastwood entre en considération. Car l'américain a proposé des films moins contemplatifs, plus nerveux, plus intense. Des longs métrages plus marquants aussi bien dans leurs récits, leurs rythmes et l'interprétation de Clint. Chacun et chacune aura son avis mais c'est un fait. "Cry Macho" est à l'image de son créateur. Un homme qui vieilli pour un film qui s'avère plus touchant que captivant. Surtout quand ce cowboy se nomme Clint Eastwood

Plus touchant, plus contemplatif que ce "Cry Macho" donc pour Clint Eastwood. Un réalisateur néanmoins sans âge avec toujours autant de talent. Un talent qui laisse imaginer que l'acteur de 91 ans devrait disparaitre de l'écran pour laisser le réalisateur mettre son talent au service de la relève. Même si Clint Eastwood est irremplaçable.

ça peut vous interesser

Tick Tick Boom : Andrew Garfield explose tout

Rédaction

Army of Thieves : Braquer un mythe

Rédaction

Pig : Tout est bon dans le cochon ?

Rédaction