29 novembre 2020
Archives Critiques

Dans la peau de John Malkovich : La critique

Avant d'évoquer le film "Dans la peau de John Malkovich", rappelons que le clip vidéo a donné au cinéma bien des réalisateurs de talent (David Fincher pour n'en citer qu'un). A ce panthéon on peut ajouter Spike Jonze, alias Adam Spiegel, qui a fait ses débuts dans la vidéo de skate boarding (d'où la culture hip-hop). C'est ensuite qu'il signera les clips les plus loufoques de l'histoire du clip, "Da Funck" de Daft Punk, "Sabotage" des Beasties Boys et biens d'autres clips des Chemical Brothers et autres Fat Boys Slim.

Ce réalisateur unique en son genre a concrétisé son univers à travers des pubs décalées pour Nike (les joggers du métro) et Coca Cola. Ce mercredi 8 décembre, c'était la sortie Française de "Dans la peau de John Malkovich", premier long métrage de l'extraterrestre d'hollywood qui nous délivre son O.V.N.I., le genre de film que n'aurait pas renié Terry Gilliam. L'idée est simple. Un marionnettiste doué, mais décalé avec sa société (John Cusack en pleine forme), mène une vie de loser en compagnie d'une amie des bêtes (Cameron Diaz, méconnaissable), sa femme qui a transformé leur logement en ménagerie. Mais cette dernière a au moins le mérite de le pousser à chercher du travail et c'est ce qu'il fait en tombant dans cette agence loufoque à l'étage 7 et demi d'un building. Dans cette entreprise bas de plafond, il trouve l'impensable, un passage qui permet de se retrouver dans la peau de John Malkovich.

Un tel concept ne pouvait déboucher que sur des idées complètements déjantées à un point qu'on se demande si Spike Jonze n'est pas en train de créer un genre nouveau tant son délire est cohérent. Parce que, ne vous méprenez pas, si le ton global de "Dans la peau de John Malkovich" est léger, nous avons quand même affaire à de véritables morceaux de bravoures visuels : le spectacle de marionnettes de l'introduction fort de sens pour la suite; le principe même de passage dans la peau de John Malkovich; la découverte de l'inconscient de Malkovich; une petite surprise en prime et surtout pourquoi John Malkovich ?

Ce sont toutes ces bizarreries de l'esprit auxquelles le réalisateur répond dans ce "Dans la peau de John Malkovich". Et puis, bon sang, quel titre ! 

Auteur :Denis Ounissi
Tous nos contenus sur "Dans la peau de John Malkovich" Toutes les critiques de "Denis Ounissi"

ça peut vous interesser

Concours Bluray : Ad Astra

Rédaction

Ad Astra en Bluray

Rédaction

Ad Astra : Espace pas détente

Rédaction