14 octobre 2019
Critiques

Deadpool 2 : Drôle, mais peut mieux faire

Il nous avait laissé en 2016 avec une belle surprise. Deux ans plus tard, il revient avec un autre statut. En effet, c'est l'un des films les plus attendus depuis plusieurs semaines, que vaut ce second volet de notre « antihéros » Deadpool ?

Deadpool nous avait quitté dans les bras de sa compagne Vanessa (Morena Baccarin) pour vivre leur idylle parfaite, tout en continuant à « zigouiller » du méchant. Cette fois-ci oublier l'effet de surprise du premier, au revoir Tim Miller (réalisateur du premier volet), David Leitch est à la tête du projet ("John Wick", "Atomic Blonde") avec Ryan Reynolds en personne. De ce fait, on s'attend à une cascade de scène d'actions et encore plus d'humour… Et voilà comment réalisé ce "Deadpool 2" dans les grandes lignes. « ah bon ? »

Pour commencer, on peut mettre en avant un scénario mieux maîtrisé que le premier, des personnages secondaires plus importants et  plus marquants (Julian Dennison) et Deadpool fait du Deadpool. Le mercenaire de Marvel reste fidèle à lui-même et on ne pourra pas lui reproche car c'est ce que l'on attend de lui.

Autre point à souligner, il s'agit des scènes « humoristiques », où ils vont plus loin que dans le premier (ex : se faire mettre un câble électrique dans le cul… et opte dans la piscine). Je comprends mieux pourquoi il est interdit au moins de 17 ans aux USA.

Certains d'entre vous apprécieront cette ambiance totalement décalée d'autres un peu moins. Pourquoi ? Car elle peut prendre le dessus sur certaines scènes d'actions et moments de l'histoire. Il est fort probable que ça soit voulu quand on sait que Ryan Reynolds est en charge de cette partie.

L'histoire dans tout ça ? L'arrivée d'un acteur comme Josh Brolin ("No Country for Old Men", "Avengers"…) sous entend un scénario plus fort, une intrigue plus poussée, et à ce niveau on reste un peu sur notre faim.

En effet, dans les première 30-40 min du film, on ne sait pas trop où ils veulent nous emmener, on reste un simple spectateur qui « s'esclaffe » à quelques vannes. Ce défaut du film, vient peut-être du réalisateur David Leitch qui est à la base un cascadeur, un coordinateur et non un réalisateur. Pour résumé, il y a encore du travail à faire Mr. Leitch.

Néanmoins, l'histoire prend forme, même si on pourra lui reprocher quelques défauts. De manière, générale on passe un beau moment, ce nouveau Deadpool se classe « en bon film Popcorn ».

La cerise sur le gâteau se trouve de manière anecdotique dans la scène post-générique. Les fans de Marvel et de Ryand Reynolds comprendront. De mon côté, j'étais ravi de retrouver une de mes actrices favorites... Ouf, j'ai eu peur !

Auteur :Maxime Cailleret

Tous nos contenus sur "Deadpool 2" Toutes les critiques de "Maxime Cailleret"

ça peut vous interesser

Ryan Reynolds chez Michael Bay, c’est explosif !

Rédaction

Terminator de James Cameron : Know Future

Rédaction

Inséparables : Un film sur-mesure

Rédaction