28 septembre 2021
Critiques

Detroit : Pas un point Noir !

Kathryn Bigelow est une des réalisatrices dont la notoriété résonne singulièrement dans l'industrie du cinéma ! Après son mythique "Point Break", puis la réalisation de "Démineurs" et de "Zero Dark Thirty" qui l'amèneront jusqu'aux Oscars, son nouveau film était à surveiller de près. Et c'est le 11 octobre 2017 dernier qu'est sorti "Detroit".

"Detroit" commence par une introduction très esthétique qui nous explique le contexte de l'époque. Un rendu de peinture est donné à l'image. Profitez en car, après cela, plus aucune folie de mise en scène. Kathryn Bigelow opte pour un style proche d'un docu-fiction. La caméra à l'épaule nous rapproche grandement des protagonistes et donne une véracité supplémentaire aux propos développés dans le film. Après cette introduction, on nous présente les personnages que l'on va suivre. Tout est fait pour qu'on les comprenne et qu'on s'attache à eux.

A plusieurs reprises "Detroit" aura l'intelligence de ne prendre aucun parti en montrant des méfaits d'hommes noirs ou blancs. C'est l'homme qui est montré en mal et non sa couleur. Puis, vient le moment où le drame arrive. Une affaire tristement vraie qui ne va pas nous prendre par la main. Vous allez être le spectateur d'une nuit d'horreur. Oui spectateur car vous allez être dans cet hôtel avec ces personnes que vous avez appris à aimer pendant 20 minutes. La tension ne se ressentira pas avec une bande-son vous stimulant les oreilles ! Que nenni, la tension se transmettra dans les visages et les yeux de nos acteurs qui, plus qu'incarner, deviennent les victimes de 1967.

Le casting est donc très convaincant, une flopée d'acteurs de renoms qui sont promis à de grandes carrières. Chacun maîtrise à la perfection son personnage et véhicule parfaitement les émotions. La crédibilité est la force du film. Et c'est cette force qui nous frappe au dernier acte qui est celui de l'enquête et du procès. Toutefois, il est inutile de vous raconter ces événements car la surprise renforcera votre attachement à "Detroit". Un film à ne pas manquer et qui ne se raconte pas au risque de perdre beaucoup de saveur. On vous conseillera donc fortement "Detroit" pour une soirée qui ravivera votre côté historien...

Auteur :Arnaud Couture
Tous nos contenus sur "Detroit" Toutes les critiques de "Arnaud Couture"

ça peut vous interesser

La Femme à la fenêtre : L’ombre d’Hitchcock plane encore

Rédaction

Falcon et le Soldat de l’Hiver : Une série Marvel réussie ?

Rédaction

Zone hostile : En territoire ami ?

Rédaction