Critiques

Dunkerque : Tension maximale

Nul besoin de vanter les talents de Christopher Nolan. Le réalisateur est une machine à succès et avec "Dunkerque" il signe une nouvelle production à son image: grandiose et inoubliable. La Seconde Guerre mondiale, le conflit entre les Alliés et les puissances de l'Axe, un fait qui a marqué notre Histoire à jamais et qui intéresse toujours autant. Nolan a décidé de revenir là-dessus en mettant en lumière un infime moment de ce drame : le retour à la patrie des anglais coincés à Dunkerque. Ce n'est pas l'instant qu'on jugerait le plus important dans cette guerre et pourtant les 1h47 de film qui le retrace sont complètement captivantes.

Dans cette œuvre, le spectateur se retrouve en immersion totale dans cette survie extrême. Pas besoin de lieux multiples pour dynamiser la pellicule, l'action se déroule presque entièrement sur la digue nordiste et les flots. Notre œil se pose sur plusieurs protagonistes, une fois sur les soldats qui cherchent à quitter à n'importe quel prix la plage, une autre sur un citoyen britannique et son fils qui veulent aider leur nation ou encore sur des pilotes qui bravent les airs afin de contrer l'ennemi. Les dialogues sont rares et le spectateur ne sait que peu de choses sur ces personnages, mais même si il ne développe pas d'attachement pour ces derniers, il partage leurs péripéties et surtout leurs sentiments.


Rapidement en visionnant "Dunkerque" (distribué par Warner Bros. France), il devient difficile de supporter le suspense. Vont-ils réussir à rentrer chez eux ? C'est la question qui nous hante peu à peu au point de nous rendre malade. Les catastrophes s'enchaînent de telles façons qu'elles nous laissent le souffle coupé. Hans Zimmer ne nous aide d'ailleurs pas avec ses mélodies car elles alimentent cette angoisse perpétuelle et cette pression insoutenable. Au rythme des tic-tacs dérangeants et autres sons perturbants, nous devenons incapables de sortir de l'intrigue. Tout comme les survivants qui luttent contre la mort, le spectateur essaye de rester à flot et de ne pas couler sous la tension.  Actions, batailles, explosions mais aussi émotions sont absolument au menu de "Dunkerque". C'est pourquoi il ne faut absolument pas passer à côté de ce chef d'œuvre. Pas d'hésitation à avoir il suffit simplement de suivre le courant des éloges le concernant.

Alors merci Monsieur Nolan pour ce beau moment de cinéma, mais maintenant que l'on vous a accueilli chez nous, pensez quand même à mettre les Français un peu plus en valeur dans vos prochaines productions.

Auteure :Julia Grouz Tous nos contenus sur "Dunkerque" Toutes les critiques de "Julia Grouz"

ça peut vous interesser

Hommes au bord de la crise de nerfs

Rédaction

Les Animaux Fantastiques 3 : La magie ne prend plus

Rédaction

Permis de construire : Bienvenue chez les corses

Rédaction