21 octobre 2020
Critiques

Effacer l’historique : Comédie à l’état pur

Par Jérémy Joly

"Effacer l'historique" est la 9ème collaboration entre Gustave Kervern et Benoît Delépine. Parmi leurs précédentes aventures, nous pouvons retenir la balade en moto de Gérard Depardieu dans "Mammuth" en 2010. Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel se transformant en punks dans "Le Grand soir" en 2012. Depardieu et Poelvoorde partant pour une expédition alcoolisée sur la route des vins dans "Saint Amour" en 2016. Enfin, Jean Dujardin passe ses journées en peignoir dans "I Feel Good" en 2018. "Effacer l'historique" est un regard sur les nouvelles technologies qui ont envahi notre société. Peut-être que ce sujet vous rappelle un film sorti récemment sur le grand écran : "Selfie" ? Effacez-le de votre mémoire pour faire place à une comédie réussie qui a remporté le prix spécial Ours d'argent pour le 70ème anniversaire de la Berlinale.

Dans un lotissement des Hauts-de-France, trois amis doivent faire face aux nouvelles technologies. Marie est victime d'un chantage à cause d'une sextape. Bertrand découvre que sa fille est harcelée au lycée. Quant à Christine, chauffeur VTC, elle ne comprend pas pourquoi les notes données par ses clients ne dépassent pas une étoile sur cinq. Tous les trois vont alors décider de partir en guerre contre les « géants d'internet ».

Le sujet a été analysé au peigne fin. "Effacer l'historique" commence par les petits tracas du quotidien que peuvent nous apporter les nouvelles technologies : les spams, le fait de devoir cocher toutes les photos où apparaissent un feu tricolore ou l'oubli d'un mot de passe. Tout le monde a été confronté à ces problèmes. Puis, doucement, le film passe à des sujets plus sérieux comme le chantage à la sextape, le harcèlement scolaire qui s'est multiplié avec les réseaux sociaux ou encore les accros aux séries. Le tout est abordé avec un humour loufoque, sans limite et en ne tombant jamais dans l'insupportable. Quoi de mieux qu'une comédie pour apporter une réflexion sur une thématique sérieuse ? "Effacer l'historique" développe une vision juste de notre monde, tous les thèmes possibles et imaginables sont présents et possède des dialogues savoureux.

La réalisation est surprenante. L'image a un grain particulier qui rappelle les films anciens. Filmé quasiment en lumière naturelle, l'équipe ne s'est pas enfermée dans un studio. Les réalisateurs ont tourné dans des décors réels, donnant une impression d'authenticité à l'histoire. Les gros plans sur le visage des acteurs sont nombreux. De plus, ils sont souvent longs, laissant une possibilité d'improvisation. Le cadrage ne respecte aucune norme cinématographique, Gustave Kervern et Benoît Delépine s'accordent une grand liberté audacieuse.

Denis Podalydès, Corinne Masiero et Blanche Gardin forment un trio étonnant. On retrouve également d'excellents seconds rôles. Benoît Poelvoorde est un livreur dépressif. Vincent Lacoste joue un jeune dragueur. Bouli Lanners est un hacker doué que l'on surnomme Dieu. Michel Houellebecq, avec son air de chien battu, est un suicidaire. Philippe Rebbot, grâce à un hacker, arrive à mener une vie de fainéant. Enfin, vous retrouverez Jean Dujardin très discrètement, ouvrez bien les yeux, cela ne dure que quelques secondes.

Il est fortement conseillé de vous déconnecter de Netflix, d'éteindre votre téléphone portable et d'aller découvrir "Effacer l'historique" au cinéma !


Tous nos contenus sur "Effacer l'Historique" Toutes les critiques de "Jérémy Joly"

ça peut vous interesser

Miss : Vous voterez pour elle !

Rédaction

Rencontre avec Serge Korber

Rédaction

Rencontre avec Petit Gibus

Rédaction