23 octobre 2019
Archives Critiques

Expendables : unité spéciale : Le retour du film d’action à l’ancienne

Attendu de pied ferme par tous les fans du cinéma d'action des années 90, "Expendables", de et avec Sylvester Stallone, se devait de répondre à un cahier des charges bien précis: minimum une demi-tonne de muscles gonflés à la testostérone, quelques caisses d'explosifs, 3000 douilles de balles, et surtout un parterre de stars réunis autour du maitre d'oeuvre Sly. Sur le papier, tout est présent pour que la mayonnaise prenne.

"Expendables" commence sur les chapeaux de roue: notre troupe d'intervention encercle une milice africaine preneuse d'otages. Notre parterre de stars est alors dévoilé au grand jour: Jason Statham, Jet Lee, Dolph Lungren, Randy Couture, Terry Crews, etc. D'emblée, ça explose, ça frappe dur, l'hémoglobine se répand allégrement, et on se dit qu'on va en avoir pour notre argent.

Pourtant, rapidement, le rythme baisse d'un ton, la faute à des dialogues d'une légèreté extrême, qui feraient passer M. Pokora pour un dialoguiste hors pair. Ainsi, vous pourrez entendre Jet Li nous parler de sa famille, pour laquelle il veut plus d'argent, vous vous attendrirez (ou pas) devant les larmes de Mickey Rourke nous contant ses envies de rédemption, j'en passe et des meilleurs…

Bien entendu, certaines scènes sont savoureuses: ainsi, quel plaisir de voir Sylvester Stallone, Arnold-Gouvernor-Schwarzenegger et Bruce Willis tourner dans une même scène! L'espace de 3 minutes, ce sont 20 ans de cinéma d'action qui vous contemplent… Mais au final, ce qui résonne comme une évidence, c'est que vous n'irez pas voir "Expendables" pour ses scènes narratives.

Non, ce qui vous intéresse, c'est le sang, la sueur, les os qui craquent et les coups de poings made in USA ! Les 30 dernières minutes de film vont à ce sujet amplement vous satisfaire. Ici, l'Expendable team va littéralement tout détruire sur son passage.

En bref, pas de surprise pour ce film qui, bien que laissant une impression de déjà vu, renoue avec succès avec le film d'action pur jus. Et quand on sait que Sylvester Stallone tient à faire de son dernier bébé une franchise, on se dit que ce genre a encore de beaux jours devant lui !

Auteur :Guillaume Dupont
Tous nos contenus sur "Expendables : unité spéciale" Toutes les critiques de "Guillaume Dupont"

ça peut vous interesser

Terminator de James Cameron : Know Future

Rédaction

Rambo Last Blood : Mexpendable

Rédaction

Rambo Last Blood : La critique du film

Rédaction