Critiques

Eyes Wide Shut : Ratage honteux !

Il est des films, comme celui-ci, qui ne racontent rien, qui sont vides de sens, ne bousculant aucunes des règles du genre. Plats en un mot. Tel est le sinistre bilan en découvrant "Eyes Wide Shut" (distribué par Warner Bros. France) avec notamment le couple célèbre formé par Tom Cruise et Nicole Kidman.

Lorsque cela vient d'un obscur petit faiseur ou d'un pseudo-intellectuel sevré de Godard, on comprend, à la limite on pardonne. Mais quand "Eyes Wide Shut" est le fruit d'un labeur que l'on suppose acharné et dont l'auteur est Stanley Kubrick, un authentique génie qui a révolutionné la grammaire cinématographique de tous les genres auxquels il a touché, l'on est en droit d'être furieusement en colère. Je vous heurte ? Cela est bien probable, mais je n'ai pas du tout adhéré à la démarche globale du cinéaste pour son dernier opus.

Car, si l'on ajoute à un scénario sans intérêt une photographie fadasse, une direction d'acteurs désastreuse et des transitions musicales indignes d'un étudiant en cinéma, on peut vraiment s'interroger quant à la paternité véritable du sieur Kubrick sur ce nanar racoleur. Pendant près de deux heures et demie le spectateur est invité à contempler le néant. Autant de nihilisme, excusez-moi l'expression mais c'est du foutage de gueule ! J'assume et tant pis si je vous mets en rogne...

Auteur :Sébastien Denizart
Tous nos contenus sur "Eyes Wide Shut" Toutes les critiques de "Sébastien Denizart"

ça peut vous interesser

The Northman : L’abdication d’une larme

Rédaction

Hommes au bord de la crise de nerfs

Rédaction

Les Animaux Fantastiques 3 : La magie ne prend plus

Rédaction