18 novembre 2019
Critiques

Fahim : Une belle surprise

Critique du film Fahim

Par Jérémy Joly

Pierre-François Martin-Laval a écrit et réalisé plusieurs films comiques plus ou moins réussis : "Essaye-moi", "King Guillaume", "Les Profs", "Les Profs 2" et "Gaston Lagaffe". Lorsque l'on connaît sa carrière, on ne peut que s'étonner qu'il revienne au cinéma avec "Fahim", une comédie dramatique retraçant la vie du joueur d'échecs franco-bengladais Fahim Mohammad, d'après son autobiographie « Un Roi clandestin ».

Nous suivons donc l'histoire du jeune Fahim, contraint de fuir son pays natal, le Bangladesh, avec son père. Ils quittent ainsi le reste de la famille pour venir à Paris en situation irrégulière, pouvant être expulsés à tout moment. Fahim va faire la rencontre de Sylvain, un grand entraîneur d'échecs. Il souhaite participer au championnat de France alors que la menace d'expulsion se fait de plus en plus pesante. Il n'a alors qu'une idée en tête : devenir champion de France d'échecs.

Dans "Fahim", nous avons d'un côté le drame, avec la situation des demandeurs d'asile en France. Un père et son fils doivent suivre un parcours du combattant pour espérer avoir des papiers. Ils se retrouvent dans un pays qu'ils ne connaissent pas, loin de leur famille, doivent apprendre la langue, trouver un travail, pour fuir la guerre. C'est un problème important dans notre société et il est agréable de voir que le cinéma ose aborder ce sujet difficile. Et de l'autre, nous avons la comédie, avec l'entraînement aux jeux d'échecs dirigé par Sylvain, un peu dur par ses méthodes et dans son langage. Il n'hésite pas à frapper du poing sur le tableau et à se moquer lorsque ses élèves ne trouvent pas la réponse à sa question. Cela donne des scènes délicieusement drôles.

Le rôle de l'entraîneur, inspiré par Xavier Parmentier, aurait pu être tenu par n'importe quel acteur avec un minimum de talent. Mais c'est Gérard Depardieu qui l'endosse. Et ce personnage un peu bourru avec un cœur tendre devient tout simplement magnifique. Gérard Depardieu, drôle et touchant, nous prouve une fois de plus qu'il est un grand acteur capable de tout jouer. Il est accompagné par l'actrice fétiche du réalisateur, Isabelle Nanty, que l'on retrouve avec plaisir dans le rôle de Mathilde, qui gère le club d'échecs. Fahim est interprété par Assad Ahmed, dont c'est le tout premier rôle au cinéma et il est plutôt convaincant.

Si vous n'avez pas apprécié les précédents films de Pierre-François Martin-Laval, laissez une chance à son tout dernier film. Avec "Fahim", il vient de prouver qu'il était capable de réaliser autre chose que des films comiques à l'humour lourd. Si vous avez aimé ses précédents films, alors celui-ci ne peut que vous surprendre.

Tous nos contenus sur "Fahim" Toutes les critiques de "Jérémy Joly"

ça peut vous interesser

Midway : Touché coulé

Rédaction

Doctor Sleep : Mike Flanagan a osé

Rédaction

Docteur ? : Noël pas si joyeux…

Rédaction