19 janvier 2022
Critiques

Harry Potter et la chambre des secrets : Honorable

A peine le premier épisode cinématographiques des aventures du petit héros de J.K. Rowling avait-il atteint les salles que le deuxième, "Harry Potter et la chambre des secrets", était déjà en chantier sous les bons auspices de Warner Bros. Le pactole conséquent récolté autour du petit monsieur Potter ne pouvait donc que donner lieu à une suite, d'autant que sa maman littéraire ne semble pas prête à laisser le filon s'épuiser, un nouveau tome de sa petite épopée paraît en effet ces jours-ci.

Dans "Harry Potter et la chambre des secrets", le jeune Harry Potter a été élevé par des Moldus, des humains incapables d'user de magie, mais lorsque vient l'âge pour lui d'aller au collège, il reçoit une invitation à Poudlard, une étrange école de magie dans laquelle il apprend être le fils de deux magiciens puissants terrassés par le maléfique Voldemort, lequel a disparu lui aussi.

Ce deuxième épisode suit donc le jeune Harry à l'aube de sa deuxième année de cours à Poudlard… qui pourrait bien ne pas avoir lieu. Il semble que quelqu'un souhaite empêcher le jeune Potter de suivre cette année les cours de magie. Finalement parvenu à Poudlard, Harry, qui retrouve ses amis Ron et Hermione va petit à petit plonger dans une étrange intrigue liée à la mystérieuse chambre des secrets bâtie au coeur de l'école et qui abriterait un monstre légendaire. Il n'en faut guère plus pour lancer Harry et ses camarades à la recherche de cette chambre, d'autant qu'au sein de l'école de magie, les attaques se multiplient...

La plus étonnante réussite de la série des Harry Potter tient sans doute dans le simple fait qu'elle s'adresse à la jeunesse d'aujourd'hui de façon ni trop gentillette, ni trop "adulte". Mélangeant les craintes de l'enfance aux mythes de jadis avec beaucoup d'à-propos mais peu d'imagination. J.K. Rowling remixe, tel un DJ de la littérature pour enfant, les grands moments de la littérature fantastique européenne, les contes traditionnels et les récits des mythologies antiques pour compiler dans son récit "ce qui plaît" aux enfants d'aujourd'hui. Harry est un reflet pour les jeunes lecteurs, Hermione constituant son pendant pour les lectrices.

Il en va de même pour le cinéma : pour "Harry Potter et la chambre des secrets" Chris Columbus remet le couvert pour une deuxième réalisation très soignée entrecoupée de magnifiques plans d'images de synthèse, plantant le décor d'une superbe école de magie plus vraie que nature (dommage que le monstre final ait bénéficié de bien plus de soin que le phénix de Dumbledoor, à peine digne des bricolages des premiers temps du cinéma). Fidèle aux diverses ambiances du livre, il sait filer les scènes légères, angoissantes ou héroïques avec le même soin.

Comme dans toute adaptation, beaucoup de choses sont laissées de côté mais beaucoup s'ajoutent également et les spectateurs ne seront pas floués par cette très belle adaptation. Harry Potter, héros en herbe déjoue des ruses, perce des mystères et combat même un avatar "rowlingisé" du dragon légendaire. Espérons que l'engouement pour cet univers et sa fantaisie ouvrira aux jeunes spectateurs les portes des contes qui ont existé bien avant ce gentil M. Potter et qui lui survivront certainement.

Auteur :Guillaume Branquart
Tous nos contenus sur "Harry Potter et la chambre des secrets" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"

ça peut vous interesser

Matrix Resurrections : Faire vieux avec du vieux

Rédaction

Permis de construire : Rencontrez Didier Bourdon

Rédaction

La Méthode Williams : Trop douce ?

Rédaction