19 janvier 2022
Critiques

Harry Potter et la chambre des secrets : Séduisant

Le premier épisode d'Harry Potter, qui installait les personnages et le décor mythique des aventures de l'apprenti sorcier, m'avait personnellement moyennement impressionné, malgré la fantaisie qui l'habitait. "Harry Potter et la chambre des secrets", ce deuxième épisode, lui, m'a complètement séduit, faisant un adepte de plus à la Potter-mania (j'exagère un tantinet), et un lecteur potentiel de plus, prêt à enrichir la déjà richissime Mrs. Rowling, au cas où l'écrivain aurait des fins de mois, je veux dire, des fins de minute difficiles.

Dès les premières scènes, le spectateur est emporté dans un tourbillon d'aventures, d'action, de féerie proprement savoureux. Jamais l'on ne voit les minutes passer et pourtant, elles sont toujours aussi nombreuses (160, faites le calcul en heures, et restez assis pendant le générique). Si le premier épisode d'Harry Potter semblait confus, celui de La chambre des secrets est plus limpide et vous emporte facilement au cœur de la magie. Plusieurs raisons :

- Primo, de l'avis même du principal intéressé (Daniel Radcliffe / Harry Potter), "Harry Potter et la chambre des secrets" est peut-être le meilleur des quatre livres (les trois suivants mijotent toujours), permettant une fluidité de l'action agréable sur grand écran.
- Deusio, les interprètes, Daniel Radcliffe en tête, rendent leurs personnages attachants et crédibles. A signaler la regrettable disparition, survenue après cet épisode, de l'acteur Richard Harris (professeur Dumbledore). Et l'apparition réjouissante cette fois de Kenneth Branagh, en professeur pleutre, canaille et complètement délirant.
- Tertio, les décors dans "Harry Potter et la chambre des secrets" sont impressionnants et surtout, les effets spéciaux et autres ajouts numériques ne sont pas de trop et sont crédibles. Et le fait que l'on y croit nous plonge beaucoup plus facilement dans l'aventure Potter.
- Quarto, le charme du premier épisode résidait essentiellement dans cette montagne de trouvailles, ces centaines de détails qui peuplent un monde imaginaire et magique digne de ce nom. Eh bien, la magie opère toujours, sinon plus, et l'on ne se lasse pas de la créativité de l'immense équipe de Chris Colombus.

Enfin, si vous ajoutez à cela, est ce n'est pas la moindre des choses, beaucoup plus d'humour (merci Mr. Branagh), la sauce est définitivement réussie. Mais, devant tant d'enthousiasme, n'oubliez pas ceci : vous ne serez conquis qu'à cette seule et unique condition : aller à la rencontre d'Harry Potter avec une âme d'enfant. Que n'ai-je 10 ans pour hisser Harry Potter au zénith de mes films cultes, de ces films étourdissants qui vous emmènent loin, loin dans la magie du cinéma… 

Auteur :Alessandro Di Giuseppe
Tous nos contenus sur "Harry Potter et la chambre des secrets" Toutes les critiques de "Alessandro Di Giuseppe"

ça peut vous interesser

Matrix Resurrections : Faire vieux avec du vieux

Rédaction

Permis de construire : Rencontrez Didier Bourdon

Rédaction

La Méthode Williams : Trop douce ?

Rédaction