30 juillet 2021
Archives Critiques

Hurricane Carter : La critique

Gosse élevé à la dure dans les rues de la petite ville de Patterson, le petit Rubin Carter est enfermé dans une maison de redressement par le policier Della Pesca qui voit en lui une mauvaise graine juste bonne à ennuyer les blancs. Animé d'une haine farouche, Rubin Carter s'enfuit pour s'engager dans l'armée où il découvre la violence et la boxe. Alimenté par une constante volonté de revanche, il devient, à force d'entraînement, l'un des tous meilleurs mondiaux dans sa catégorie.

Un soir, une fusillade éclate dans un bar de sa petite ville, correspondant au signalement des suspects, Rubin "Hurricane" Carter et John Artis sont arrêtés et condamnés à la réclusion à perpétuité pour homicide. De derrière les barreaux, il publie une autobiographie qui échoue dans les mains du jeune Lesra.

Bouleversé par l'expérience du boxeur, ce dernier décide, avec les amis qui l'hébergent, de tout faire pour libérer Hurricane Carter de prison. Affaire célèbre aux Etats-Unis par les nombreux remous qu'elle a engendré durant les 20 années d'emprisonnement de Carter, cette erreur judiciaire trouve en Norman Jewison un pourfendeur zélé.

Déjà dans "Justice For All", un Al Pacino dégoûté, découvrait les incohérences et le cynisme cachés dans les salles d'audience, ici, c'est un gamin noir qui fait les frais de la bêtise et de l'acharnement d'un policier vindicatif et quelque peu raciste. Les incontournables scènes de procès et de prison, sans être exceptionnelles, parviennent à éviter les pièges du genre sans pour autant endormir le spectateur.

Acteur engagé, Denzel Washington s'investit beaucoup dans le rôle de ce boxeur devenu un symbole se transformant véritablement en cet Hurricane si difficile à cerner. Pour le reste, la biographie, si elle s'avère parfois mordante, reste le plus souvent relativement sage, rythmée par la chanson consacrée par Bob Dylan à ce combattant déchu. "Hurricane Carter" est un film qui vaut surtout par le combat qu'il raconte. 

Auteur :Guillaume BranquartTous nos contenus sur "Hurricane Carter " Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"

ça peut vous interesser

Ice Road : Un itinéraire bis

Rédaction

Hitman & Bodyguard 2 : Une comédie d’action sans intérêt

Rédaction

Un homme en colère : Sans popcorn c’est rageant

Rédaction