28 septembre 2021
Archives Critiques

Hurricane Carter : Denzel le magnifique

Basé sur l'autobiographie (intitulée Le seizième round) du vrai Rubin Carter, l'histoire de "Hurricane Carter" prend fait et cause pour cet innocent brisé par un système judiciaire corrompu et s'inspire de faits authentiques se déroulant dans le contexte ségrégationniste des années 60. De nombreuses personnalités comme Bob Dylan, Mohammed Ali ou encore Ellen Burstyn s'étant mobilisées pour protester et obtenir la révision de son procès. Le metteur en scène avait déjà exprimé sa hargne contre le racisme dans le superbe "Dans la chaleur de la nuit" (67) avec Sidney Poitier et retrouve son interprète de "A Soldier Story" (84) qui incarne cette figure symbolique de l'injustice.

Entre haine et amour, l'extraordinaire Denzel Washington qui dans la veine des personnages comme Malcolm Little ("Malcolm X" de Spike Lee en 92) ou Steven Biko ("Le cri de la liberté" de Richard Attenborough en 87) impose une intense présence morale et physique : il campe un homme révolté en proie à ses doutes (les scènes poignantes où Carter livre un combat intérieur sont imprégnées d'un certain mysticisme) luttant pour retrouver sa dignité. Sa composition magistrale lui a d'ailleurs valu d'être récompensée par un Ours d'or à Berlin, un Golden Globe ainsi que de décrocher une nomination à l'Oscar du meilleur acteur. Un excellent pamphlet contre les préjugés raciaux et les erreurs judiciaires doublé d'un thriller captivant qui se veut également une ode à la volonté et au courage.

Quand les mots sont porteurs d'espoir et deviennent des armes contre l'intolérance, "écrire, c'est magique" affirmait Hurricane.
Auteur :Fabien RousseauTous nos contenus sur "Hurricane Carter " Toutes les critiques de "Fabien Rousseau"

ça peut vous interesser

Hitman & Bodyguard arrive en 4K !

Rédaction

Ice Road : Un itinéraire bis

Rédaction

Hitman & Bodyguard 2 : Une comédie d’action sans intérêt

Rédaction