18 octobre 2019
Archives Critiques

Insomnia : Un bon moment d’obscurité en perspective

On attendait beaucoup du deuxième film de Christopher Nolan, après un "Mémento" déroutant. Dès les premiers plans de "Insomnia", Nolan nous cadre des images somptueuses d'un avion cargo survolant des chaines de montagnes glacées. Une vraie carte postale : un aigle solitaire, égaré en plein désert arctique.

Mais, ce seront là les seules images oniriques et apaisantes du film, car il s'agit d'introduire un film policier, avec introspection au coeur des personnages en extra.

En effet, là, où, d'autres réalisateurs auraient tergiversé, Nolan n'hésite pas à plonger dans la psychologie des personnages, en abusant, si nécessaire, des mouvements de caméra subjective centrés sur un Al Pacino insomniaque, évoluant au sein d'une intrigue légèrement tordue ; le somnanbulisme affectant gravement le comportement mental et physique. Déboussolé et complètement perdu, il est dans un monde où le soleil ne se couche jamais.

Ainsi, une des thématiques récurrentes du film est l'absence de repos, ce "manque", qui fait faire et dire des actes inhabituels ; un repos qui n'arrivera, évidemment, qu'à la fin pour l'inspecteur et son adjointe.

Une adjointe, campée par Hilary Swank, qui, malgré le rôle d'un garcon qui lui colle à la peau depuis "Boys Dont Cry", arrive à démontrer un jeu d'actrice honorable. On pense à Sandra Bullock dans "Calculs Meurtriers", mais en mieux.

Cependant, la plus grosse surprise du film réside, sans nul doute, dans la prestation stupéfiante de Robin Williams, qui défigure le personnage de gentil qu'il s'est efforcé de forger durant toutes ces années de dur labeur...

A tel point que le spectateur ne sait vraiment plus qui défendre dans cette histoire. Quelle métamorphose ! Quelle idée de génie de la part du réalisateur !

Bref, sachez que le film "Insomnia" est un remake du film éponyme, de 1930, d'Erik Skjoberg, que Steven Soderberg et George Clooney sont a la production, et que la musique de David Julyan est à la hauteur des ambitions de Christopher Nolan...

Auteur :Houmann Reissi
Tous nos contenus sur "Insomnia" Toutes les critiques de "Houmann Reissi"

ça peut vous interesser

Joker : Plaisanterie de courte durée

Rédaction

Joker : Ceci n’est pas un film de super-héros

Rédaction

Le Chardonneret : Une histoire épatante

Rédaction